Chapitre 12. Adapter GIMP selon vos besoins

Table des matières

1. Préférences
1.1. Introduction
1.2. Ressources système
1.3. Gestion des couleurs
1.4. Aire de jeu
1.5. Options des outils
1.6. Préférences par défaut pour l'image
1.7. Grille d'image par défaut
1.8. Interface
1.9. Thème
1.10. Thème
1.11. Boîte à outils
1.12. Paramètres par défaut des boîtes de dialogue
1.13. Système d'aide
1.14. Affichage
1.15. Gestion des fenêtres
1.16. Fenêtre d'image
1.17. Apparence de la fenêtre d'images
1.18. Format du titre et de la barre d'état de l'image
1.19. Comportement de l'alignement dans la fenêtre d'image
1.20. Périphériques d'entrée
1.21. Contrôleurs d'entrée
1.22. Dossiers
1.23. Dossiers des données
2. Grilles et Guides
2.1. La grille d'image
2.2. Guides
3. Incorporer une grille
4. Comment ajuster le cache d'image
5. Création de raccourcis clavier vers les fonctions du menu
6. Personnaliser l'écran d'accueil

1. Préférences

1.1. Introduction

Figure 12.1. Liste des préférences

Liste des préférences

Le dialogue des préférences est accessible à partir de la barre de menus de l'image sous Édition+Préférences. Il permet de modifier une grande partie du comportement de GIMP. Chacune des sections suivantes détaille les options que vous pouvez modifier.

Toutes les préférences sont enregistrées dans le fichier gimprc du dossier caché /gimprc de votre répertoire GIMP personnel : si vous êtes un « utilisateur avancé » préférant les éditeurs de texte aux interfaces graphiques, vous pouvez changer vos préférences en éditant ce fichier. Si vous êtes dans ce cas et que vous travaillez sous Linux, la commande man gimprc vous donnera des informations sur le contenu de ce fichier.

1.2. Ressources système

Figure 12.2. Ressources système

Ressources système

Cette page permet de configurer la quantité de ressources utilisée par GIMP. Elle permet de choisir la taille des vignettes générées par GIMP. Elle permet aussi d'activer/désactiver la demande de confirmation, qui apparaît lorsque qu'une image non sauvegardée est fermée et enfin d'activer/désactiver l'enregistrement à la sortie de l'historique des documents.


1.2.1. Options

Configuration des ressources

Nombre minimal de niveaux d'annulation

Ce nombre indique le nombre minimum d'opérations qui pourront être annulées. Tant que la taille limite de la mémoire d'annulation n'est pas atteinte, des opérations supplémentaires seront conservées dans l'Historique d'annulation. Voyez Annuler pour de plus amples renseignements sur le mécanisme d'annulation.

Mémoire maximale pour l'annulation

Ce nombre fixe la limite supérieure de la mémoire utilisée par l'image pour conserver les opérations de la pile d'annulation. Si cette limite est dépassée, les opérations les plus anciennes seront effacées, à moins que cela n'aboutisse à un nombre inférieur au minimum spécifié plus haut.

Taille du cache d'image

C'est la quantité de mémoire dans le système que GIMP réservera pour les images. Si GIMP demande plus de mémoire que cette valeur, il commencera à utiliser un cache sur disque, ce qui peut provoquer un ralentissement de l'application. Vous pouvez changer ici la valeur que GIMP réservera en mémoire pour les images. Voir Comment ajuster le cache d'image

Taille maximale de la nouvelle image

Cette valeur n'est pas une contrainte forte : si vous essayez de créer une nouvelle image plus grande que cette taille, vous devrez confirmer que c'est bien une image de cette taille que vous désirez. Cette confirmation est une sécurité qui empêche d'ouvrir par erreur des images si grandes que GIMP n'en devienne instable (crash ou temps de traitement extrêmement long).

Nombre de processeurs à utiliser

La valeur par défaut est Un. mais votre ordinateur peut avoir plus d'un processeur.

Accélération matérielle

Utiliser OpenCL

OpenCL est l'acronyme pour Open Computing Language (voir Wikpedia). Cette option, cochée par défaut, améliore la gestion des relations entre le microprocesseur et la carte graphique.

Vignettes d'image

Taille des vignettes

Cette option permet de choisir la taille des vignettes visibles dans les dialogues Ouvrir une image et Enregistrer une image. Valeurs possibles : « Aucune vignette », « Normal (128x128) »,et « Grand (256x256) ».

Taille maximale pour les fichiers de vignette

Déterminez ici la taille maximale en Méga-Octets que vous octroyez pour une vignette. Au delà de cette taille maximale la vignette ne sera pas enregistrée.

Historique des documents

Mémoriser les fichiers utilisés dans la liste des Documents récents

Si cette case est cochée, tous les fichiers ouverts seront sauvegardés dans l'historique des documents. La liste est accessible par FichierRécemment ouvertsHistorique des documents du menu de l'image. Voir Dialogue de l'historique des documents.

1.3. Gestion des couleurs

Figure 12.3. Réglage des profils colorimétriques ICC dans GIMP

Réglage des profils colorimétriques ICC dans GIMP

1.3.1. Options

Cette page permet de choisir les paramètres de la gestion des couleurs. Les profils ICC permettent de caractériser tout type de matériel d'infographie, qu'il soit en RVB (basé sur un fond noir) comme un écran ou un appareil photographique ou qu'il soit en CMJN (basé sur un fond blanc) comme une imprimante. Une fois les matériel caractérisés, il devient aisé de reproduire fidèlement les couleurs d'un appareil à l'autre.

Certaines options permettent de choisir un profil colorimétrique à partir d'un menu. Si le profil désiré n'est pas disponible, il est possible de l'ajouter en cliquant sur Choisir un profil de couleurs sur le disque....

[Astuce] Astuce

Les fichiers de profil colorimétriques sont repérables grâce à leur extension .icc. De plus ils sont stockés à des emplacements particuliers. Les utilisateurs du GIMP sur Mac OS X, regarderont dans : /Library/ColorSync/Profiles/ et Library/Printers/[manufacturer]/Profiles.

mode d'affichage de l'image

Cette option détermine si la gestion de la couleur par le GIMP est active ou non. Il existe trois modes de gestion :

  • Pas de gestion des couleurs : désactive la gestion des couleurs dans toutes les fonctions de GIMP.

  • Affichage en couleur gérée : applique la gestion des couleurs de base permettant un rendu fidèle à l'écran. L'affichage des images sera entièrement corrigé en accord avec le profil colorimétrique correspondant.

  • Simulation d'impression: permet la gestion de la couleur par GIMP, en utilisant un profil colorimétrique non seulement pour l'affichage vidéo, mais aussi pour l'impression permettant un rendu à l'écran de ce qui sera imprimé.

    [Note] Note

    Notez que la gestion de la couleur par GIMP est utilisée pour l'amélioration de l'affichage des images et des profils incorporés dans celles-ci. Les options choisies dans ce dialogue ne sont en aucun cas utilisées pour des impressions à partir du GIMP parce que l'impression est une tâche obtenue par l'utilisation d'un moteur spécial ne faisant pas partie du GIMP.

Affichage avec gestion des couleurs

Profil du moniteur

  • Aucune : GIMP utilise le profil colorimétrique de l'ordinateur.

  • Sélectionner un profil de couleur depuis le disque : si vous en avez un.

  • Si vous activez l'option Essayer d'utiliser le profil du moniteur système, GIMP utilisera le profil d'affichage des couleurs du gestionnaire de fenêtres système. Sinon, le profil du moniteur est utilisé.

Intention de rendu

  • Cette option concerne la façon dont les couleurs sont converties de l'espace de couleurs de l'image vers le périphérique d'affichage. Quatre modes sont disponibles : « Perceptuel », « Colorimétrique relatif », « Saturation » «  Colorimétrique absolu ».

    Le mode Colorimétrique relatif est habituellement le meilleur choix (par défaut).À moins que vous utilisiez un profil de moniteur LUT (la plupart des moniteurs sont matriciels), le choix de l'intention perceptuelle donne en fait une colorimétrie relative.

    Utiliser la compensation du point noir

    • Cette option est cochée par défaut. Utilisez la compensation du point noir, à moins que vous ayez une bonne raison de ne pas le faire.

Optimiser l'affichage de l'image pour :

  • Deux options : Vitesse et Précision/Fidélité des couleurs. « Vitesse » est activée par défaut. Si elle ne l'est pas, l'affichage de l'image peut être meilleur, au prix de la vitesse.

Épreuve sur écran>

L'épreuve sur écran est un mécanismes qui permet de voir sur écran ce à quoi ressemblera l'image une fois imprimée. Plus généralement, l'épreuve sur écran s'effectue de l'espace de couleurs de l'ordinateur vers un autre espace de couleurs (imprimante ou autre périphérique de sortie).

Profil d'épreuve sur écran

Aucun est le choix par défaut. La liste déroulante offre la possibilité de Sélectionner un profil depuis le disque....

Intention de rendu Comme ci-dessus,, quatre modes, « Perceptuel », «  Colorimétrique relatif », « Saturation » et «  Colorimétrique absolu ». Testez-les tous et choisissez celui qui vous plait.

Utiliser la compensation du point noir

Essayez avec ou sans compensation du point noir et choisissez ce qui vous paraît le mieux.

Optimiser l'épreuve sur écran pour :

Deux options : Vitesse et Précision/Fidélité des couleurs. « Vitesse » est activée par défaut. Si elle ne l'est pas, l'affichage de l'image peut être meilleur, au prix de la vitesse.

Marquer les couleurs de gamut

Si cette case est cochée, l'épreuve sur écran marque les couleurs qui ne peuvent pas être représentées dans l'espace de couleurs cible. À droite, un bouton coloré, quand il est cliqué, ouvre un sélecteur de couleurs pour choisir la couleur voulue.

Profils préférés

Profil RVB

Le choix par défaut est « Aucun » et le profil RVB intégré est utilisé. Il est possible de sélectionner un autre profil d'espace de couleur RVB à partir du disque : il sera présenté près du profil intégré quand un profil de couleur devra être choisi.

Profil Niveaux de gris

Le choix par défaut est « Aucun » et le profil Niveaux de gris intégré est utilisé. Il est possible de sélectionner un autre profil d'espace de couleur Niveaux de gris à partir du disque : il sera présenté près du profil intégré quand un profil de couleur devra être choisi.

Profil CMJN

Le choix par défaut est « Aucun ». On peut aussi sélectionner un autre profil d'espace de couleur CMJN depuis le disque pour convertir RVB en CMJN.

Politiques

Comportement à l'ouverture d'un fichier

Le choix par défaut est « Demander ce qu'il faut faire ». Il est également possible de sélectionner « >Conserver le profil embarqué » ou « Convertir au profil colorimétrique RVB préféré » pour indiquer comment traiter les profils embarqués lors de l'ouverture d'un fichier d'image.

[Note] Note

Pour de plus amples explications :

  • Les Profils ICC sont expliqués dans Wikipedia [WKPD-ICC].

  • Voir le projet OpenICC ([OPENICC]) auquel participent GIMP et tous les grands noms de l'infographie libre.

Quelques profils à télécharger :

  • Profil d'espace de travail ICC sRVB : ICCsRGB[ICCsRGB]

  • Profil d'espace de travail Microsoft sRVB : MsRGB[MsRGB]

  • Profil de travail Adobe RGB98: Adobe RGB (1998)[AdobeRGB]

  • Profils ECI (European Color Initiative) : ECI[ECI]

1.4. Aire de jeu

Figure 12.4. Options folles

Options folles

Cette page permet de sélectionner des outils en cours d'expérimentation.


1.5. Options des outils

Figure 12.5. Préférences pour les options des outils

Préférences pour les options des outils

Cette page permet de changer certains comportements par défaut des outils.


1.5.1. Options

Général

Enregistrer à la sortie les options des outils

Se passe d'explications

Enregistrer maintenant les options des outils

Se passe d'explications

Restaurer les options des outils aux valeurs par défaut

Se passe d'explications

Taille de la brosse

Interpolation par défaut

Lorsqu'on modifie l'échelle d'une image, un pixel de l'image résultante est calculé à partir de plusieurs pixels de l'image source. Pour garder une qualité correcte, le résultat est obtenu par interpolation. Cette option détermine le niveau d'interpolation utilisé pour les changements d'échelle et autres transformations. GIMP propose quatre types d'interpolation :

Quatre choix sont possibles :

Aucune

C'est la méthode la plus rapide, mais le résultat est de qualité médiocre. Considérez cette option uniquement si votre machine est trop lente.

Linéaire

C'est une méthode offrant un bon compromis entre qualité du résultat et rapidité d'application.

Cubique

Cubique est la méthode qui donne le meilleur résultat d'interpolation, au détriment de la vitesse. Depuis GIMP-2.6 c'est la méthode par défaut.

NoHalo

Cette méthode réalise une interpolation de haute qualité. Utilisez la méthode NoHalo quand vous réduisez une image à moins de la moitié de la taille d'origine.

LoHalo

Cette méthode réalise une interpolation de haute qualité. Utilisez la méthode LoHalo quand vous réduisez pas trop la taille (comme la rotation ou le cisaillement).

Options de peinture partagées entre les outils

Brosse, Dynamique, Motif, Dégradé

Vous pouvez choisir ici si le fait de modifier la brosse, le motif ou le dégradé pour un outil sera répercuté sur les autres outils ou si chacun des outils gardera en mémoire le dernier élément avec lequel on l'a utilisé.

Outil de déplacement

définir le calque ou le chemin comme actif

Si la case est cochée, l'outil déplacer change le calque actif (ou le chemin) quand un calque (ou un chemin) est cliqué.

1.6. Préférences par défaut pour l'image

Figure 12.6. Préférences par défaut de Nouvelle image

Préférences par défaut de Nouvelle image

Vous permet de modifier les valeurs par défaut du dialogue Nouvelle image. Voyez Dialogue Nouvelle image pour avoir des explications sur les différents paramètres.

1.7. Grille d'image par défaut

Figure 12.7. Préférences par défaut de la Grille

Préférences par défaut de la Grille

Cette page permet de choisir les propriétés par défaut de la grille de GIMP. La grille peut être affichée ou cachée en utilisant AffichageAfficher la grille dans le menu image. Vous pouvez aussi reconfigurer les paramètres de la grille pour l'image courante en utilisant ImageConfigurer la grille depuis le menu image. Les explications de chaque paramètre sont dans la partie Configurer la grille.

1.8. Interface

Figure 12.8. Les préférences de l'interface utilisateur

Les préférences de l'interface utilisateur

Cette page vous permet de personnaliser la langue, les aperçus des calques et des canaux, et les raccourcis clavier.


Options

Langue

La langue par défaut de GIMP est celle de votre système d'exploitation. Vous pouvez choisir une autre langue dans la liste déroulante. Vous aurez à redémarrer GIMP pour rendre cette modification effective. Reportez-vous à Section 1.2, « Langue ».

Aperçus

Par défaut, GIMP affiche des aperçus miniatures des calques et des canaux. Ces aperçus sont visibles à différents endroits, notamment dans le dialogue Calques. Vous pouvez désactiver ces aperçus en décochant la case Activer les aperçus de calque et canal. Si vous utilisez ces aperçus, vous pouvez changer leur taille pour chaque endroit où ils apparaissent avec Taille par défaut de l'aperçu de calque & canal et Taille de l'aperçu de navigation.

Il est également possible de personnaliser la Taille de l'aperçu d'annulation et la Taille de l'aperçu de navigation.

Raccourcis clavier

Chaque entrée d'un menu peut être activée en cliquant dessus, mais aussi par un raccourci clavier associant la touche Alt à une séquence de touches. Normalement, la touche associée à chaque entrée est indiquée par une lettre soulignée dans le texte, un accélérateur. Si vous préférez vous en passer (parce que vous les trouvez laids ou que vous ne les utilisez jamais), vous pouvez supprimer ces soulignements en supprimant la coche de l'option Afficher les accélérateurs clavier (touches d'accès aux menus).

GIMP vous offre la possibilité de créer vos propres raccourcis clavier. Cette possibilité est désactivée par défaut, pour éviter qu'un débutant ne remplace accidentellement les raccourcis clavier standards. Vous pouvez l'activer ici en cochant la case Utiliser les raccourcis clavier dynamiques.

En cliquant sur le bouton Configurer les raccourcis clavier, vous ouvrez l'éditeur de raccourcis, qui vous offre une interface graphique pour choisir les entrées de menu et les leur assigner un accélérateur.

Si vous changez des raccourcis clavier, vous avez certainement envie que vos modifications persistent dans les sessions de GIMP suivantes. Mais si ce n'est pas le cas, dé-cochez l'option Enregistrer les raccourcis clavier à la sortie. Mais souvenez-vous-en si vous ne voulez pas risquer de vous sentir frustré plus tard. Si vous désirez ne pas enregistrer les raccourcis clavier à la sortie de chaque session, vous pouvez les enregistrer à tout moment en utilisant le bouton Enregistrez les raccourcis clavier maintenant.Si vous avez des remords, vous pouvez toujours rétablir les valeurs par défaut en cliquant sur le bouton Rétablir les raccourcis clavier aux valeurs par défaut. Une nouvelle possibilité, Supprimer tous les raccourcis clavier.

1.9. Thème

Figure 12.9. Choix du thème

Choix du thème

Cette page permet de sélectionner un thème d'affichage, qui détermine de nombreux aspects de l'apparence de l'interface utilisateur. Le clic sur un des éléments de la liste provoque son application immédiate, vous pouvez ainsi voir le résultat et changer d'avis si ça ne vous plait pas.

1.10. Thème

Figure 12.10. Préférences de Thème d'icônes

Préférences de Thème d'icônes

Cette page vous permet de choisir un theme pour les icônes de l'interface utilisateur de GIMP. Essayez-les : le résultat apparaîtra instantanément dans dans cette boîte de dialogue des préférences.

1.11. Boîte à outils

Figure 12.11. Préférences de la boîte à outils

Préférences de la boîte à outils

1.11.1. Options

Figure 12.12. Apparence par défaut de la boîte à outils

Apparence par défaut de la boîte à outils

Cette page permet de changer l'apparence de la Boîte à outils, en décidant si les trois zones situées au bas de la fenêtre doivent s'afficher.

Apparence

Afficher la couleur de premier et d'arrière-plan

Active/désactive l'affichage de la zone des couleurs (2) en bas à gauche de la Boîte à outils.

Afficher les brosses, motifs et dégradés actifs

Active/désactive l'affichage de la zone (3) en bas au centre de la Boîte à outils montrant les éléments courants pour la brosse, le motif et le dégradé.

Afficher l'image active

Active/désactive l'affichage de la miniature (4) en bas à droite de la Boîte à outils. Cette miniature représente l'image active.

Configuration des outils

Dans cette liste, les outils précédés d'un œil sont présents dans la Boîte à outils. Par défaut, les outils de couleurs n'ont pas d'œil : vous pouvez les ajouter à la Boîte à outils en cliquant sur la case à cocher correspondante.

Vous pouvez aussi trier les outils par priorité grâce aux boutons fléchés Haut et Bas en bas de la boîte de dialogue.

Cette option remplace le Dialogue des outils de l'ancien GIMP.

1.12. Paramètres par défaut des boîtes de dialogue

Figure 12.13. Paramètre par défaut

Paramètre par défaut

Cette page permet de personnaliser les paramètres par défaut des boîtes de dialogue


1.13. Système d'aide

Figure 12.14. Préférences du système d'aide

Préférences du système d'aide

Cette page permet de modifier le comportement du système d'aide de GIMP.


1.13.1. Options

Général

Afficher les bulles d'aide

Les bulles d'aide sont de petits textes qui apparaissent lorsque pointeur de la souris reste un moment au dessus d'un élément de l'interface. Les éléments concernés sont les boutons ou les icônes. Les bulles d'aide expliquent la fonction de l'élément ou bien elles donnent des astuces sur une utilisation originale. Si les bulles d'aide vous dérangent, vous pouvez les désactiver avec cette option. Toutefois, il est recommandé de les laisser actives sauf si vous êtes un utilisateur très expérimenté.

Afficher les boutons d'aide

Cette option vous permet de décider si le bouton d'aide doit être présent dans chaque fenêtre de dialogue.

Manuel de l'utilisateur.

Cette liste déroulante vous permet de choisir entre Utiliser une copie locale et Utiliser l'aide en ligne. Voyez Section 12.2, « Aide ».

Navigateur d'aide

Navigateur d'aide à utiliser

Choisissez ici le navigateur utilisé pour l'aide de GIMP. L'aide de GIMP est fournie sous forme de pages HTML, donc similaires aux pages Web. Elles peuvent être visualisées à partir du navigateur interne à GIMP ou bien à partir de n'importe quel navigateur moderne.

[Note] Note

Notez que le navigateur d'aide de GIMP n'est pas disponible sur toutes les plateformes. S'il manque, l'option est en grisé et c'est le navigateur Internet qui sera utilisé pour la lecture des pages d'aide.

Recherche d'action

Taille maximale de l'historique

La valeur par défaut est 100 (0-1000) éléments dans l'historique

Afficher les actions non disponibles

Si cette case est cochée, une recherche d'action renverra aussi les actions non actives.

Effacer l'historique des actions

Ne nécessite pas d'explications.

1.14. Affichage

Figure 12.15. Préférences pour l'affichage

Préférences pour l'affichage

Cette page permet de choisir la représentation des zones transparentes de l'image et de recalibrer la résolution de votre moniteur.


1.14.1. Options

Transparence

Style de damier

Par défaut, GIMP représente la transparence à l'aide d'un damier gris moyen. Vous pouvez néanmoins choisir de représenter la transparence avec d'autres damiers ou avec du noir, ou du blanc ou du gris.

Taille du damier

Avec cette option, vous pouvez changer la taille des carreaux du damier utilisé pour représenter la transparence.

Figure 12.16. Le dialogue de calibration

Le dialogue de calibration

Résolution du moniteur

La résolution du moniteur est le nombre de pixels par pouce (inch), horizontalement et verticalement. Vous avez trois façons de procéder :

  • Obtenir la résolution à partir du système (la plus facile mais sans doute inexacte).

  • Réglage manuel.

  • Appuyer sur le bouton de calibration.

Le dialogue de calibration

Mon moniteur était vraiment mal réglé quand j'ai essayé le dialogue de calibration. Le jeu « Calibration » est amusant à pratiquer. Vous aurez besoin d'une règle souple s'appliquant bien sur votre écran.

1.15. Gestion des fenêtres

Figure 12.17. Préférences pour la gestion des fenêtres

Préférences pour la gestion des fenêtres

Cette page permet de changer certains comportements relatifs aux fenêtres de GIMP. Vous devez savoir que GIMP ne gère pas directement les fenêtres, il envoie des requêtes au gestionnaire de fenêtre du système (par exemple: à Windows si vous êtes sous Windows; à Métacity si vous êtes sous Gnome standard; etc... Comme il existe de nombreux gestionnaires de fenêtres, il n'est pas certain que toutes les fonctions décrites ici fonctionnent toutes correctement. Mais si vous avez un gestionnaire de fenêtres moderne respectant les standards de gestion des fenêtres tout ira bien.

1.15.1. Options

Préconisations au gestionnaire de fenêtres

Préconisations pour la Boîte à outils et les groupes de fenêtres

Les choix faits ici déterminent la façons dont la Boîte à outils et les groupes de fenêtres seront traités. Vous avez trois possibilités :

  • Si vous choisissez Fenêtre normale, elles seront traitées comme toutes les autres.

  • Si vous choisissez Fenêtre utilitaire, le bouton de réduction dans la barre de titre est absent et les groupes de fenêtres resteront en permanence sur votre écran.

    Figure 12.18. Barre de titre d'une fenêtre utilitaire

    Barre de titre d'une fenêtre utilitaire

    Barre de titre normale

    Barre de titre d'une fenêtre utilitaire

    La barre de titre dans une fenêtre utilitaire


  • Si vous choisissez Garder au-dessus, il resteront toujours au-dessus des autres fenêtres.

Notez que les changements faits ici ne prendront effet qu'au prochain démarrage de GIMP.

Focus

Activer le focus sur image

Habituellement, lorsque vous cliquez sur une fenêtre d'image, celle-ci devient « l'image active » (matérialisée par une bordure de couleur différente). Cette image deviendra la cible de toutes les opérations portant sur une image. Certaines personnes préfèrent que la fenêtre active soit celle survolée par le pointeur de la souris (configuration spécifique du gestionnaire de fenêtres). Dans ce cas, le changement d'image active par simple survol du pointeur peut devenir un inconvénient : si tel est votre cas, il vous suffit de décocher cette option pour éviter un changement d'image active intempestif.

Emplacements des fenêtres

Enregistrer à la sortie l'emplacement des fenêtres

Si cette option est active, les dialogues et fenêtres ancrables de GIMP réapparaîtront au démarrage aux endroits où vous les avez laissés à la session précédente.

Enregistrer maintenant la position des fenêtres

Cette opération vous permet d'organiser vos fenêtres GIMP à votre convenance et de sauvegarder leurs positions pour les lancements suivants. Elle n'est utile que si l'option « Enregistrer à la sortie la position des fenêtres » n'est pas cochée.

Restaurer les positions enregistrées aux valeurs par défaut

Si l'arrangement des fenêtres sauvegardé ne vous convient pas, vous pouvez revenir à l'arrangement par défaut en utilisant cette opération.

1.16. Fenêtre d'image

Figure 12.19. Préférences pour les fenêtres d'images

Préférences pour les fenêtres d'images

Cette page permet de changer certains comportements des fenêtres d'images.


1.16.1. Options

Général

Utiliser « Point pour point » par défaut

Activer l'option « point pour point » signifie qu'en utilisant un zoom de 1:1, chaque pixel de l'image correspondra à un pixel de l'écran. Si l'option « point pour point » est désactivée, la taille de l'image affichée est déterminée par la résolution X et Y de l'image. Voyez la section Échelle et taille de l'image pour plus informations.

Vitesse de défilement des pointillés

Lorsque vous sélectionnez une zone, son contour est marqué de pointillés qui semblent avancer. Cette option correspond à la vitesse de défilement des pointillés ; sa valeur est exprimée en millisecondes. Plus la valeur est petite, plus les pointillés défilent vite (et plus votre oeil va être attiré par les pointillés).

Comportement du Zoom et du Redimensionnement

Redimensionner la fenêtre après un zoom

Si cette option est activée, la fenêtre d'image se redimensionnera automatiquement lorsque vous effectuerez un zoom avant ou arrière. Si l'option est inactive, la taille de la fenêtre image restera inchangée lors des opérations de zoom.

Redimensionner la fenêtre après un changement de taille d'image

Si cette option est activée, la fenêtre d'image se redimensionnera automatiquement lorsque la taille de l'image changera. Si l'option est inactive, la taille de la fenêtre image restera inchangée.

Facteur de zoom initial

Vous pouvez choisir ici la taille du zoom à l'ouverture d'une image. La valeur Ajuster à la fenêtre permet de voir l'image intégralement à l'ouverture. La valeur 1:1 ouvre l'image avec la valeur de zoom 1:1.

Barre d'espace

Tant que la barre d'espace est appuyée
  • Déplace la vue (par défaut) ou

  • Bascule sur l'outil Déplacement

  • Aucune action

Pointeur de la souris

Afficher le contour de la brosse

Si cette option est activée, tous les outils de dessins auront un pointeur de souris affichant un aperçu des contours de la brosse courante.

Afficher le curseur des outils de peinture

Si cette option est cochée alors le pointeur sera affiché en plus du contour de la brosse s'il est lui-même affiché. Le type de pointeur est déterminé par l'option suivante.

Mode de pointage

Cette option permet de choisir le pointeur de la souris. Elle n'est utilisable que si l'option précédente a été cochée. Il y a trois types de pointeurs : Icône de l'outil, Icône de l'outil avec une croix et Seulement une croix.

Rendu du pointeur

Si vous choisissez ici « Fantaisie » le curseur est dessiné en tons de gris. Si vous choisissez « Noir et blanc » il est dessiné de façon plus simple ce qui peut arranger les choses si vous avez des problèmes de vitesse.

1.17. Apparence de la fenêtre d'images

Figure 12.20. Préférences pour l'apparence des fenêtres d'image

Préférences pour l'apparence des fenêtres d'image

Cette page permet de définir l'apparence par défaut pour les fenêtres d'images, qu'elles soient en mode « Normal » ou en mode « Plein écran ». Ces paramètres peuvent être changés pour une image donnée en utilisant les entrées de son menu Affichage.


Seules les options liées au remplissage ne peuvent pas être appliquées à une image donnée. La couleur de remplissage est utilisée pour combler les zones autour de l'image. Quatre modes de remplissage sont disponibles : utilisation de la couleur spécifiée par le thème, utilisation de la couleur claire ou de la couleur sombre du damier symbolisant la transparence, ou utilisation d'une couleur personnalisée définie par « Couleur de remplissage personnalisée ».

1.18. Format du titre et de la barre d'état de l'image

Figure 12.21. Formats du titre et de la barre d'état de la fenêtre d'image

Formats du titre et de la barre d'état de la fenêtre d'image

Dans cette page, vous pouvez changez le texte qui apparaît dans le titre de la fenêtre image et dans la barre d'état. Le titre de l'image doit apparaître au dessus de l'image, mais cela dépend en partie de votre gestionnaire de fenêtre. La barre d'état est placée en bas sous l'image.


1.18.1. Choix d'un format

Vous pouvez choisir l'un des formats prédéfinis ou bien spécifier un format personnalisé en entrant une chaîne de format dans la zone de saisie. Tout ce que vous saisirez dans la chaîne de format sera affiché tel quel, sauf les variables qui commencent par le caractère « % ». La liste des variables utilisables est présentée ci-dessous :

Variable Signification
%f Nom du fichier contenant l'image ou « Sans titre »
%F Chemin complet du fichier ou « Sans titre »
%p Identifiant de l'image (ce nombre est unique)
%i Numéro de la vue pour une image affichée plusieurs fois
%t Type d'image (RVB, niveaux de gris, indexée)
%z Facteur de zoom en pourcentage
%s Facteur d'agrandissement de la source (niveau de zoom = %d/%s)
%d Facteur d'agrandissement de la destination (niveau de zoom = %d/%s)
%Dx Affiche x si l'image a été modifiée, rien sinon
%Cx Affiche x si l'image n'a pas été modifiée, rien sinon
%l Le nombre de calques
%L Le nombre de calques (chaîne complète)
%m Mémoire utilisée par l'image
%n Nom du calque ou du canal actif
%P Identifiant du calque ou du canal actif
%w Largeur de l'image en pixels
%W Largeur de l'image en unités réelles
%h Hauteur de l'image en pixels
%H Hauteur de l'image en unités réelles
%u Symbole de l'unité (par exemple px pour Pixel)
%U Abréviation de l'unité
%% Le symbole « % »

1.19. Comportement de l'alignement dans la fenêtre d'image

Figure 12.22. Comportement de l'alignement dans la fenêtre d'image

Comportement de l'alignement dans la fenêtre d'image

Cette page permet de personnaliser l'alignement (comme par aimantation) dans la fenêtre d'image. Par défaut, seul l'Aligner sur les guides est activé. Les autres possibilités sont Aligner sur la grille, Aligner sur les bords du canevas et Aligner sur le chemin actif, en mode normal et en mode plein écran.

Distance d'alignement est la distance o

1.20. Périphériques d'entrée

Figure 12.23. Les préférences des périphériques d'entrée

Les préférences des périphériques d'entrée

Périphériques d'entrée étendus

Partager l'outil et ses options entre les périphériques d'entrée.

Quand cette option est cochée, le même outil avec ses options est utilisés pour tous les périphériques d'entrée. L'outil ne change pas quand le périphérique d'entrée change.

Configurer les périphériques d'entrée étendus

Ce grand bouton vous permet de régler les périphériques associés à votre ordinateur : tablette graphique, clavier MIDI... Si vous avez une tablette graphique, vous verrez une fenêtre de dialogue de ce type :

Figure 12.24. Les préférences pour une tablette graphique

Les préférences pour une tablette graphique

Enregistrer l'état des périphériques en quittant

Quand cette case est cochée, GIMP se souvient de l'outil, de la couleur, du motif et de la brosse que vous utilisiez la dernière fois que vous avez quitté GIMP.

Enregistrer l'état des périphériques maintenant

Ne nécessite pas d'explications.

Restaurer l'état enregistré des périphériques aux valeurs par défaut

Supprime vos réglages des périphériques d'entrée et rétablit les réglages par défaut.

1.21. Contrôleurs d'entrée

Figure 12.25. Les préférences des contrôleurs d'entrée

Les préférences des contrôleurs d'entrée

Cette liste possède deux champs : Contrôleurs disponibles à gauche et Contrôleurs actifs à droite. Elle sert à activer ou désactiver et à configurer les contrôleurs.

Un simple clic sur un élément le sélectionnera en sur-ligné et vous pourrez déplacer le contrôleur d'une ligne à l'autre en cliquant sur l'une des têtes de flèches. Si vous tentez de déplacer un contrôleur de la liste des contrôleurs actifs à celle des contrôleurs disponibles, une fenêtre surgit et vous donne le choix entre supprimer le contrôleur ou seulement le désactiver.

Par un double clic sur un contrôleur actif ou un clic sur le bouton de configuration en bas de la liste, vous pouvez configurer ce contrôleur dans une fenêtre de dialogue.

Main Mouse Wheel (la roulette de la souris)

Figure 12.26. Main Mouse Wheel (la roulette de la souris)

Main Mouse Wheel (la roulette de la souris)


Général
Capturer les évènements depuis ce contrôleur

Cette option est à cocher pour afficher les flux en sortie (stdout) des événements générés par les contrôleurs validés. Pour visualiser ces événements il faut démarrer GIMP dans une fenêtre de terminal (console Linux) ou le configurer pour afficher les flux en sortie par une redirection « shell ». Cette fonction est utile principalement pour le « débogage » : les messages d'erreur sont affichés sur la console.

Activer ce contrôleur

Cette option doit être cochée si vous voulez ajouter une action à la roulette de la souris.

Mouse Wheel Events (la roulette de la souris)

Dans une fenêtre munie de glissières de déplacement sont affichés, à gauche, les évènements possibles concernant la roulette de la souris, plus ou moins associés à des touches de contrôle, et, à droite, l'action attribuée à l'évènement quand il se produira. Vous disposez aussi de deux boutons, l'un pour l' Édition de l'évènement , l'autre pour Effacer l'action de l'évènement sélectionné.

Un certain nombre d'actions sont déjà attribuées à des évènements : il semble ne s'agir que d'exemples, car elles ne sont pas fonctionnelles.

Sélectionner l'action attribuée à l'évènement

Après avoir sélectionné un évènement, si vous cliquez sur le bouton Édition vous ouvrez la boîte de dialogue suivante :

Figure 12.27. Sélectionner l'action du contrôleur d'évènement

Sélectionner l'action du contrôleur d'évènement

Si une action existe déjà pour l'évènement, la fenêtre s'ouvrira sur cette action. Sinon, la fenêtre comportera la liste des têtes de rubriques de classement des actions. Vous sélectionnez une action en cliquant dessus.

Main Keyboard (clavier principal)

Le mode d'utilisation de ce dialogue est identique à celui de la roulette de la souris. Les évènements concernent les touches de déplacement du clavier, associées ou non à des touches de contrôle.

Figure 12.28. Main Keyboard (clavier principal)

Main Keyboard (clavier principal)

[Note] Note

Un exemple d'utilisation de ces notions se trouve dans Création d'une brosse de taille variable .

1.22. Dossiers

Figure 12.29. Préférences pour les dossiers généraux

Préférences pour les dossiers généraux

Cette page permet de choisir l'emplacement de deux dossiers importants utilisés par GIMP pour les fichiers temporaires. Les pages ci-dessous permettent de choisir l'emplacement de ressources telles que les brosses, etc; voir Dossiers des données pour une description de ce qui est possible. En cliquant sur le bouton de droite de chacun des items vous faites apparaître un menu déroulant vous permettant de choisir un autre emplacement.

Dossiers

Répertoire temporaire

Ce répertoire est utilisé pour les fichiers temporaires. Les fichiers temporaires sont créés pour travailler sur des données dans une session GIMP et ils sont supprimés au cours de la même session. Ce dossier ne nécessite pas beaucoup d'espace ni de très hautes performances. Par défaut, un sous-répertoire tmp de votre dossier personnel GIMP est utilisé. Vous pouvez changer cet emplacement si l'espace contenant votre répertoire personnel est très restreint ou si l'accès à ce disque pose de graves problèmes de performance. Le répertoire temporaire doit exister et être accessible en écriture, sous peine de plantage.

Dossier d'échange

Ce dossier doit être considéré comme une « réserve de mémoire ». Il est utilisé lorsque la taille des données utilisées dans GIMP dépasse la quantité de RAM disponible. Si vous travaillez sur des images très grandes, ou sur des images contenant un nombre de calques important, ou bien avec beaucoup d'images à la fois, GIMP peut utiliser plusieurs centaines de Mo dans ce dossier : le dossier d'échange placé sur un disque avec beaucoup d'espace disponible ou dont les accès sont plus rapides améliorera sensiblement les performances de GIMP. Ce dossier doit exister et être accessible en écriture.

1.23. Dossiers des données

Figure 12.30. Préférences : Dossier des brosses

Préférences : Dossier des brosses

GIMP utilise plusieurs types de ressources comme les brosses, les motifs, les dégradés, etc. La distribution de GIMP inclut un ensemble de ressources de base, mais l'utilisateur peut créer ou télécharger de nouvelles ressources. Pour chaque type de ressources, il existe un chemin de recherche : ce chemin est constitué d'un ensemble de dossiers dans lesquels GIMP cherchera ses ressources au démarrage. Toutes les pages concernant les dossiers de données ont les mêmes caractéristiques : la page des brosses est utilisée comme exemple.

Par défaut, le chemin de recherche inclut deux dossiers : un dossier système, où les éléments installés en même temps que GIMP sont placés, et un dossier personnel, au sein de votre répertoire GIMP personnel, où les éléments que vous créez viennent se placer. Le dossier système ne doit pas être marqué en écriture et vous ne devez pas essayer de le modifier. Le dossier personnel, par contre, doit être marqué en écriture, sinon il sera inutilisable.

Vous pouvez modifier le chemin de recherche à l'aide des boutons en haut de la boîte de dialogue.

Options

Sélectionner un dossier

Si vous cliquez sur un dossier dans la liste, il deviendra le dossier sur lequel portera l'action ultérieure.

Ajouter/Remplacer un dossier

Vous pouvez choisir un dossier en tapant le chemin dans le champ de saisie ou bien en utilisant le sélecteur de dossier accessible avec le bouton à droite . Si vous cliquez sur le bouton de gauche, le dossier sélectionné sera remplacé ; si aucun dossier n'était sélectionné, le nouveau sera ajouté à la liste. Si le voyant à gauche du champ de saisie est rouge au lieu de vert, le dossier spécifié n'existe pas ; il faut alors créer ce dossier car GIMP ne le créera pas à votre place.

Déplacer vers le haut/vers le bas

Si vous cliquez sur les boutons représentant une flèche vers le haut ou vers le bas, le dossier sélectionné sera échangé avec le dossier précédant ou le dossier suivant dans la liste.

Effacer le dossier

Si vous cliquez sur le bouton représentant une poubelle, le dossier sélectionné sera effacé de la liste (le répertoire lui-même reste intact sur le disque ; il est juste effacé du chemin de recherche). Effacer le dossier système est probablement une mauvaise idée, mais rien ne vous empêche de le faire.