Chapitre 14. Outils

Table des matières

1. La boîte à Outils
1.1. Introduction
1.2. Icônes d'outils
1.3. Aires des couleurs et des indicateurs
1.4. Options
2. Outils de sélection
2.1. Fonctions communes
2.2. Sélection Rectangulaire
2.3. Sélection Elliptique
2.4. Sélection à main levée (lasso)
2.5. Sélection contiguë (Baguette magique)
2.6. Sélection par couleur
2.7. Utilisation des ciseaux intelligents.
2.8. Extraction de Premier-plan
3. Outils de peinture
3.1. Fonctions communes
3.2. Dynamique de la brosse
3.3. Outils de peinture (Crayon, Pinceau, Aérographe)
3.4. Remplissage
3.5. Dégradé
3.6. Crayon
3.7. Pinceau
3.8. Brosses MyPaint
3.9. Gomme
3.10. Aérographe
3.11. Calligraphie
3.12. Clonage
3.13. Correcteur
3.14. Cloner en perspective
3.15. Flou / Netteté
3.16. Barbouiller
3.17. Éclaircir/Assombrir
4. Outils de transformation
4.1. Fonctions communes
4.2. Alignement
4.3. Déplacement
4.4. Découpage
4.5. Rotation
4.6. Échelle
4.7. Cisaillement
4.8. Perspective
4.9. Retournement
4.10. L'outil Cage
4.11. Transformation unifiée
4.12. Gauchir
4.13. Transformation par poignées
5. Autres
5.1. Généralités
5.2. Chemins
5.3. Pipette à couleurs
5.4. Zoom
5.5. Mesure
5.6. Texte
5.7. Action GEGL

1. La boîte à Outils

1.1. Introduction

GIMP vous offre une boîte à outils complète pour exécuter rapidement des tâches de base telles que des sélections ou des chemins. Tous ces outils sont détaillés dans ce chapitre.

Un outil est un moyen de modifier une image (la majorité agissent en fait sur le calque actif) à l'aide du pointeur de la souris ou d'une tablette graphique, ou en réglant des options dans la fenêtre des options de l'outil.

[Note] Note

Reportez-vous à Fenêtre principale : la Boîte à outils pour un aperçu général sur la boîte à outils et ses composants.

GIMP possède tout un assortiment d'outils qui vous permettent de réaliser une grande variété de tâches. Ces outils peuvent être rangés en cinq catégories :

  • Les outils de sélection, qui déterminent ou modifient la partie de l'image qui sera affectée par les opérations réalisées.

  • Les outils de peinture, qui modifient les couleurs quelque part dans l'image.

  • Les outils de transformation, qui modifient la géométrie de l'image.

  • Other tools, which don't fall into the other three categories.

1.2. Icônes d'outils

Figure 14.1. Les icônes d'outils dans la Boîte à outils

Les icônes d'outils dans la Boîte à outils

La plupart des outils peuvent être activés en cliquant sur l'icône correspondante dans la Boîte à outils. Mais nombreux sont aussi ceux auxquels on accède soit par OutilsOutils de couleurs soit par Couleursun outil.... En fait, tous les outils sont dans le menu Outils et tous sont accessibles par un raccourci clavier.

Dans la configuration par défaut, créée lors l'installation de GIMP, tous les outils ne sont pas présentés dans la Boîte à outils, par exemple les outils de couleur. Vous pouvez personnaliser les outils présents dans la Boîte à outils en passant par

La forme du pointeur de la souris change quand il passe sur une image, rappelant quel outil est actif (si dans les Préférences, vous avez validé Fenêtres d'imagesPointeurs de sourisMode de pointageIcône de l'outil ).

1.3. Aires des couleurs et des indicateurs

Figure 14.2. Aires des couleurs et des indicateurs dans la Boîte à outils

Aires des couleurs et des indicateurs dans la Boîte à outils

1.3.1. Aire des couleurs

Figure 14.3. Couleurs actives dans la boîte à outils

Couleurs actives dans la boîte à outils

Aire des couleurs

L'aire des couleurs, en bas à gauche de la Boîte à outils, offre deux plages colorées, l'une pour la couleur de Premier-Plan (PP) et l'autre pour la couleur d'Arrière-Plan (AP) : le premier plan est le dessin, le texte que vous écrivez, et l'arrière-plan est le fond sur lequel vous dessinez, écrivez. Par défaut, le PP est noir et l'AP est blanc.

Couleurs par défaut

Quand ces couleurs ont été modifiées, vous pouvez revenir aux couleurs noir et blanc en cliquant sur la petite icône Noir/Blanc. L'appui sur la touche D a le même effet.

Échanger les couleurs PP/AP

En cliquant sur la petite icône double flèche vous pouvez intervertir les couleurs de premier et d'arrière-plan. L'appui sur la touche X a le même effet.

[Astuce] Astuce

Vous pouvez cliquer-glisser une de ces couleurs directement dans un calque : elle remplira tout le calque.

1.3.2. Aire des indicateurs de la Boîte à outils

Figure 14.4. Brosse, Motif et Dégradé actifs dans la Boîte à outils

Brosse, Motif et Dégradé actifs dans la Boîte à outils

En bas de la Boîte à outils, l'aire des indicateurs offre trois boutons, respectivement pour la Brosse, le Motif et le Dégradé actifs. Un simple clic sur un de ces boutons ouvre la fenêtre de dialogue correspondante vous permettant de changer l'objet.

1.3.3. Aire de l'image active

Figure 14.5. Image active dans la Boîte à outils

Image active dans la Boîte à outils

Une miniature de l'image active peut être affichée dans cette zone si l'option « Afficher l'image active » est cochée dans Préférences/Boîte à outils. En cliquant sur cette miniature, vous ouvrez la fenêtre de dialogue « Images » vous donnant la liste des images ouvertes. C'est utile si vous avez de nombreuses images ouvertes sur votre écran : vous pouvez ainsi retrouver plus facilement une image. Vous pouvez aussi cliquer-glisser cette miniature dans un explorateur de fichier compatible XDS (Protocole d'enregistrement direct)[2] ; une fenêtre de dialogue s'ouvre où vous pouvez saisir un nom pour l'image :

1.4. Options

Figure 14.6. La fenêtre de dialogue Options de l'outil

La fenêtre de dialogue Options de l'outil

La boîte de dialogue des options de l'outil pour l'outil Aérographe.


Si votre GIMP est bien réglé, le fait d'activer un outil doit normalement ouvrir la fenêtre de dialogue Options de l'outil sous la Boîte à outils. Sinon, vous devriez corriger cela, car il est difficile d'utiliser un outil sans pouvoir changer ses options :

[Astuce] Astuce

Les options des outils apparaissent sous la Boîte à outils dans la configuration par défaut. Si vous perdez cette fenêtre d'options, allez dans FenêtresFenêtres ancrablesOptions de l'outil et attachez ce dialogue d'options sous la Boîte à outils. Voyez Dialogues et attachements pour plus de précisions.

Chaque outil possède sa propre liste d'options. Vos choix sont conservés non seulement au cours de la session actuelle, mais aussi pour les sessions suivantes. La persistance des choix peut poser problème : un outil peut se comporter de façon étrange sans que vous compreniez pourquoi jusqu'à ce que vous vous rappeliez avoir utilisé une option inhabituelle quelque temps auparavant.

En bas du dialogue Options de l'outil se trouvent quatre boutons :

Enregistrer les options vers

Ce bouton vous permet de sauvegarder les réglages de l'outil de façon à pouvoir les restaurer ultérieurement. Il ouvre la fenêtre Section 5.1, « Dialogue Préréglages d'outil » permettant de donner un nom au nouveau pré-réglage. Quand vous restaurez les options, seuls les pré-réglages de l'outil actif sont affichés, et vous n'avez pas à vous préoccuper d'inclure le nom de l'outil lorsque vous assignez un nom ici.

Restaurer les Options

Ce bouton vous permet de restaurer un pré-réglage d'options pour l'outil actif. Si aucun pré-réglage n'a été enregistré pour l'outil, le bouton est désactivé. Sinon, cliquer dessus fait apparaître un menu donnant la liste des noms des différents enregistrements parmi lesquels vous pouvez faire votre choix.

Supprimer les Options

Ce bouton vous permet de supprimer un lot d'options préalablement enregistré concernant l'outil actif. Si rien n'a été enregistré, le bouton répétera simplement le nom de l'outil. Sinon, cliquer dessus ouvre un menu donnant la liste des noms des différents pré-réglages enregistrés parmi lesquels vous pouvez choisir celui à supprimer.

Revenir aux options par défaut

Sans commentaire.

Les nouveaux curseurs

Les curseurs d'option ont changé avec GIMP-2.8 : ce n'est pas visible, mais la surface de curseur est maintenant divisée en deux parties, haute et basse.

Figure 14.7. Les nouveaux curseurs d'option des dialogues d'outils

Les nouveaux curseurs d'option des dialogues d'outils

Le pointeur flèche vers le haut dans la moitié supérieure de la surface de curseur

Les nouveaux curseurs d'option des dialogues d'outils

Le pointeur double flèche horizontale dans la partie inférieure de la surface de curseur


  • Dans la moitié haute de la surface de curseur : Un clic avec le pointeur flèche vers le haut règle le curseur à une valeur qui dépend de la position du pointeur (pas de référence, manque de précision). Le cliquer-glisser du pointeur flèche vers le haut règle la valeur par larges pas.

  • dans la partie basse de la surface de curseur : Le clic avec le pointeur double flèche n'a aucun effet. Le cliquer-glisser de e pointeur règle la valeur par petits pas.

Une fois que vous avez la valeur approximativement, vous pouvez la régler plus finement avec les petits boutons flèches situés à droite du curseur.

La zone de valeur dans la surface de curseurs fonctionne comme un éditeur de teste : vous pouvez y modifier la valeur ou saisir une nouvelle valeur directement.

Avec certaines options, vous pouvez glisser le pointeur en dehors de la boîte de dialogue de l'outil. Par exemple, vous pouvez glisser le pointeur de souris, dont la valeur maximum est 10.000, jusqu'au bord droit de l'écran

Mouse Scroll-Wheel actions

When using tools, you can use the mouse scroll-wheel, in combination with various modifiers, to do useful things with the tool options of the selected tool:

  • Alt + Mouse-wheel:  increase/decrease opacity

  • Shift + Primary + Mouse-wheel:  increase/decrease aspect ratio

  • Shift + Alt + Mouse-wheel:  increase/decrease angle

  • Primary + Alt + Mouse-wheel:  increase/decrease size

  • Shift + Primary + Alt + Mouse-wheel:  increase/decrease spacing

Note: the Primary modifier is usually Ctrl or Cmd, depending on your platform.



[2] Reportez-vous à [XDS].