11. Motifs

Un motif est une image, habituellement de petite taille, utilisée pour remplir des régions en mosaïque. Le plus souvent les motifs doivent être raccordables, c.-à-d. que, une fois placés côte à côte, les raccords entre eux ne seront pas visibles. Ils sont souvent utilisés pour les pages Web.

Figure 7.27. Exemple d’utilisation des motifs

Exemple d’utilisation des motifs

Trois façons d’utiliser le motif « Léopard » : remplissage avec le Pot de peinture, peinture avec l’outil Clonage, « Tracé » d’une sélection elliptique avec le motif.


Dans GIMP, il y a trois principales façons d’utiliser les motifs :

[Astuce] Astuce

Les Motifs ne sont pas forcément opaques. Si vous remplissez ou peignez avec un motif possédant des zones plus ou moins transparentes, le contenu du calque sur lequel vous peignez transparaîtra dans les zones transparentes. C’est une des multiples façon de réaliser des transitions par recouvrement dans GIMP.

GIMP est installé avec une petite douzaine de motifs qui semblent avoir été choisis plus ou moins au hasard. Vous pouvez en ajouter de nouveaux, que vous avez créés ou téléchargés.

Le motif actif est affiché dans la zone Brosse/Motif/Dégradés de la Boîte à outils. En cliquant sur son icône, vous ouvrez la fenêtre du Dialogue des motifs, qui vous permet de choisir un autre motif. Vous pouvez aussi accéder au Dialogue des motifs par le menu, ou l’inclure dans une fenêtre ancrable si vous en avez sans cesse besoin.

Pour ajouter un motif à la collection, de façon à ce qu’il apparaisse dans la fenêtre de dialogue des motifs, vous devez l’enregistrer dans un format queGIMPsait lire, dans un dossier inclus dans le chemin de recherche des motifs de GIMP.Vous pouvez utiliser plusieurs formats de motifs :

PAT

Le format .pat est spécifique à GIMP. Vous pouvez transformer n’importe quelle image en fichier .pat en l’ouvrant dansGIMPet en l’enregistrant avec l’extension .pat.

[Attention] Attention

Ne confondez pas les fichiers créés par GIMP dotés de l’extension .pat avec les fichiers créés par d’autres programmes (p.e Photoshop) – après tout, .pat n’est qu’une partie d’un nom de fichier arbitraire

(Néanmoins, GIMP accepte bien les fichiers Photoshop.pat jusqu’à une certaine version.)

PNG, JPEG, BMP, GIF, TIFF

DepuisGIMP2.2, il est possible d’utiliser les fichiers .png, .jpg, .bmp, .gif, or .tiff comme motifs.

Pour rendre un motif disponible, placez-le dans un des dossiers du chemin de recherche des motifs de GIMP.Par défaut, le chemin de recherche des motifs comprend deux dossiers, le dossier système patterns que vous ne devez pas modifier, et le dossier patterns de votre répertoire personnel. Vous pouvez ajouter d’autres dossiers dans le chemin de recherche en utilisant la page Dossiers/Motifs des Préférences. Tous les motifs, avec un format reconnu par GIMP, présents dans un dossier figurant dans un chemin de recherche des motifs de GIMP, apparaîtront dans la fenêtre de dialogue des motifs au redémarrage de GIMP.

[Note] Note

You can add a new pattern quickly as you do for brushes. See Section 9.2, « Créer rapidement une brosse ».

There are countless ways of creating interesting pattern images in GIMP, using the wide variety of available tools and filters -- particularly the rendering filters. You can find tutorials for this in many locations, including the GIMP home page [GIMP]. Some of the filters have options that allows you to make their results tileable. Also, see Section 3.10, « Flou mosaïque », this filter allows you to blend the edges of an image in order to make it more smoothly tileable.