3.3. Outils de peinture (Crayon, Pinceau, Aérographe)

Figure 14.61. Exemple de peinture

Exemple de peinture

Trois tracés peints avec la même brosse ronde et floue (contour affiché en haut à gauche), en utilisant le Crayon (à gauche), le Pinceau (au milieu), et l'Aérographe (à droite).


Les outils de ce groupe sont les outils de base de GIMP. Les options communes à tous ces outils sont décrites dans la section Fonctions communes. Les options particulières à chaque outil seront décrites avec l'outil concerné.

Le Crayon est l'outil le moins sophistiqué du groupe : il donne des traits nets, aux bords non adoucis. Le Pinceau est intermédiaire et certainement le plus utilisé du groupe. L'Aérographe est le plus flexible et le mieux contrôlable : c'est le seul où la quantité de peinture dépend de la vitesse du mouvement du tracé, mais il n'est, de ce fait, pas toujours facile à utiliser.

Dans GIMP, le terme de « brosse » est un terme générique pour désigner l'ensemble des outils de dessin. Ne vous étonnez donc pas si vous voyez qu'on donne un coup de brosse (brushstroke) ou si l'on peint avec le crayon. En outre, chaque outil de dessin dispose de plusieurs pointes interchangeables, qui peuvent être de petites images, elles aussi appelées « brosses »...

3.3.1. Touches de contrôle

Ctrl

Cette touche transforme chacun de ces outils en Pipette à couleurs. À chaque clic sur un pixel, la couleur de premier-plan de la Boîte à outils prend la couleur du pixel.

Shift

Cette touche place ces outils en mode Ligne Droite. Le fait de maintenir la touche Maj enfoncée générera, à chaque clic de souris, une ligne droite partant de la fin de la dernière ligne.