8.10. Niveaux

L’outil Niveaux fournit des fonctions similaires à celles de la boîte de dialogue Histogramme mais peut aussi modifier la gamme d’intensité du calque actif ou de la sélection dans chaque canal. Cet outil est utilisé pour éclaircir ou assombrir une image, pour modifier le contraste ou pour corriger une dominante de couleur.

8.10.1. Activation de l’outil

Vous pouvez accéder à cet outil de deux façons :

  • par la barre de menus ou le menu contextuel de l’image en suivant CouleursNiveaux…

  • En cliquant sur l’icône de l’outil dans la Boîte à outils si l’outil y a été installé (voyez pour cela Section 1.11, « Boîte à outils »).

8.10.2. Options

Figure 16.151. Options de l’outil Niveaux

Options de l’outil Niveaux

Pré-réglages

« Pré-réglages » est un élément commun à plusieurs commandes de Couleurs. Vous en trouverez la description dans Section 8.1, « Entrées du menu « Couleurs » ».

Canal

Vous pouvez sélectionner le canal particulier qui sera modifié par l’outil :

  • Valeur réalise des changements de Valeur dans tous les canaux RVB de l’image : l’image devient plus sombre ou plus claire.

  • Rouge, Vert et Bleu agissent sur un canal de couleur particulier : l’image devient plus ou moins colorée. Rappelez-vous que le fait d’ajouter ou de retirer une couleur aboutit à retirer ou ajouter la couleur complémentaire.

  • Alpha agit sur des calques ou sélections semi-transparents : ici, noir signifie plus de transparence et blanc est totalement opaque. L’image doit posséder un canal Alpha, sinon l’option est désactivée.

  • Réinitialiser le canal restaure les paramètres d’origine du canal sélectionné.

Quatre nouveaux boutons avec GIMP-2.10

Avec les deux boutons de gauche, vous pouvez basculer entre les modes linéaire et perceptuel (non-linéaire), selon ce dont vous avez besoin.

Avec les deux boutons de droite, vous pouvez basculer entre l’histogramme linéaire et l’histogramme logarithmique.

Niveaux d’entrée

L’aire principale est un histogramme, une représentation graphique du contenu en tons sombres, moyens, clairs du calque actif ou de la sélection. Ils figurent sur l’axe des abscisses du niveau 0 (noir) au niveau 255 (blanc). Le nombre de pixels par niveau figure sur l’axe des ordonnées. La surface de la courbe représente tous les pixels du canal sélectionné. Une image bien équilibrée est une image des niveaux (des tons) distribués sur tout l’intervalle. Une image avec une une couleur prédominante, par exemple le bleu, donnera un histogramme décalé vers la gauche dans canaux Vert et Rouge, ce qui témoigne d’un manque de vert et de rouge dans les tons clairs

Les gammes de niveaux peuvent être modifiées de trois façons :

  • Trois curseurs en forme de triangle : un noir pour les Tons sombres, un gris pour les Tons moyens (Gamma), un blanc pour les Tons clairs.

    Le curseur noir détermine le point noir : tous les pixels avec cette valeur ou moins seront noirs (pas de couleur avec un canal de couleur sélectionné, ou transparents si le canal Alpha est sélectionné).

    Le curseur blanc détermine le point blanc : tous les pixels avec cette valeur ou plus seront blancs (pleinement colorés si un canal de couleur est sélectionné, pleinement opaques si le canal Alpha est sélectionné).

    Le curseur gris détermine le point moyen. Aller vers la gauche, vers le noir, rend l’image plus claire (plus colorée ou plus opaque). Aller vers la droite, vers le blanc, rend l’image plus sombre (moins colorée ou plus transparente).

  • Deux pipettes à prélèvement : quand vous cliquez dessus, le pointeur de la souris devient une pipette. Cliquer avec sur l’image détermine le point noir ou le point blanc, en fonction de la pipette choisie. Utilisez le curseur de gauche, noir pour régler le point noir ; utilisez le curseur droit, blanc , pour régler le point blanc.

  • Trois boîte de texte numériques pour saisir les valeurs directement.

Les Niveaux définis sont utilisés pour éclaircir les Tons clairs, assombrir les Tons sombres, modifier l’équilibre entre les Tons clairs et les Tons sombres. Déplacez les curseurs vers la gauche pour augmenter la luminosité (augmenter la couleur choisie /augmenter l’opacité). Déplacez les curseurs vers la droite pour diminuer la luminosité (diminuer la couleur choisie / diminuer l’opacité).

Exemples pour les niveaux d’entrée

L’image d’origine est en niveaux de gris avec trois bandes : Tons sombres (64), Tons moyens (127) Tons clairs (192). L’histogramme montre trois pics, un pour chaque des trois tons.

Image d’origine

  1. Le canal Valeur est sélectionné. Le curseur noir (tons sombres) a été déplacé jusqu’au pic des tons sombres. La valeur 64 devient 0 et la bande des tons sombres devient noire (0). Le curseur du Gamma (tons moyens) est automatiquement déplacé vers le milieu de la gamme de tons. Les Tons moyens sont rendus plus sombres à 84 et les Tons clairs à 171.

    Le curseur noir a été déplacé

  2. Le curseur blanc (Tons clairs) a été déplacé jusqu’au pic des Tons clairs. La valeur 192 devient 255 et la bande des Tons clairs est blanche. Le curseur du Gamma (Tons moyens) et automatiquement déplacé au milieu de la gamme de tons. les tons moyens sont rendus plus clairs à 169 et les Tons sombres à 84.

    Le curseur blanc a été déplacé

Niveaux de sortie

Les niveaux de sortie permettent une sélection manuelle d’une gamme contrainte de niveaux de sortie. On y trouve des boîtes de texte numériques avec des têtes de flèches à utiliser pour modifier de façon interactive les Niveaux de sortie.

Le Niveaux de sortie forcent la gamme de tons à s’adapter aux nouvelles limites que vous avez définies.

  • Travail sur la Valeur :Les valeurs sont comprimées et et paraissent plus semblables : le contraste est donc réduit. Les tons sombres sont éclaircis : de nouveaux détails peuvent apparaître, mais le contraste est moindre ; un compromis est nécessaire. Les Tons clairs sont assombris.

  • Travail sur les canaux de couleur : si vous utilisez le canal vert par exemple et que vous réglez les niveaux de sortie entre 100 et 140, tous les pixels de couleur verte, même de faible intensité, verront leur valeur de canal vert décalée entre 100 et 140.

  • Travail sur le canal Alpha : toutes les valeurs Alpha seront décalées vers l’intervalle que vous avez défini.

Exemple pour Niveaux de sortie

  1. L’image d’origine est un dégradé RVB de noir (0;0;0) à blanc (255;255;255). Les Niveaux de sortie n’ont pas d’histogramme. Ici, nous utilisons FenêtresFenêtres ancrablesHistogramme.

    Image d’origine (un dégradé)

  2. Canal Valeur sélectionné. Le curseur noir a été déplacé à 63 et le curseur blanc à 189. L’histogramme montre la compression des pixels. Aucun pixel n’est en-dessous de 63, et aucun pixel n’est au-dessus de 189. Dans l’image, les Tons sombres sont plus clairs et les Tons clairs sont plus sombres : le contraste est donc réduit.

    Le curseur noir a été déplacé

Tous les canaux

Auto : réalise un réglage automatique des niveaux.

Trois pipettes à prélèvement , , Ces trois boutons représentent respectivement une pipette blanche, grise et noire. Si vous cliquez sur l’un de ces boutons, le pointeur de la souris prend la forme de la pipette qu’il représente. Dès lors, avec un clic sur l’image, le pixel cliqué détermine le point blanc, le point moyen ou le point noir selon la pipette choisie. Agit sur tous les canaux, même si un canal particulier est sélectionné.

Figure 16.152. Exemple pour les pipettes de Niveaux

Exemple pour les pipettes de Niveaux

En haut se trouve le dégradé d’origine de noir vers blanc. En-dessous, le résultat obtenu après avoir cliqué avec la pipette blanche : tous les pixels dont la valeur est supérieure à celle du pixel cliqué deviennent blancs.


Modifier ces paramètres en tant que Courbes

Pour faciliter votre tâche, ce bouton vous permet de passer à l’outil Courbes avec les mêmes paramètres.

Aperçu et Diviser la vue

Ces commandes communes sont décrites dans Section 8.1, « Entrées du menu « Couleurs » ».

8.10.3. Boîte de dialogue des options de l’outil

Figure 16.153. Options de l’outil « Niveaux »

Options de l’outil Niveaux


Bien que cet outil ne soit pas présent par défaut dans la boîte à outils (reportez-vous à Section 1.11, « Boîte à outils » si vous désirez l’installer), il possède néanmoins un dialogue d’options de l’outil sous la Boite à outils.

Moyenne d’échantillon

Ce curseur règle le « rayon » de la zone de prélèvement de couleur pour obtenir la valeur de couleur moyenne des pixels voisins. Cette zone apparaît comme un carré plus ou moins grand quand vous maintenez le clic sur un pixel.

8.10.4. Pratique effective

Figure 16.154. Une image très sous-exposée

Une image très sous-exposée

Image d’origine

Une image très sous-exposée

L’histogramme montre une prédominance de Tons sombres et l’absence de Tons clairs.


Figure 16.155. Réglage du point blanc

Réglage du point blanc

Le curseur blanc a été déplacé au début des Tons clairs bien marqués. L’image est éclaircie.

Réglage du point blanc

L’histogramme résultant (en bas) montre maintenant les Tons clairs, mais les Tons sombres sont toujours prédominants.


Figure 16.156. Réglage de l’équilibre entre les Tons sombres et les Tons clairs

Réglage de l’équilibre entre les Tons sombres et les Tons clairs

Le curseur moyen a été déplacé à gauche. On obtient une réduction de la proportion de Tons sombres et l’accroissement de la proportion de Tons clairs.

Réglage de l’équilibre entre les Tons sombres et les Tons clairs

L’histogramme résultant (en bas) confirme la réduction des Tons sombres.