3.5. Dégradé

L'outil de Dégradé remplit une sélection (l'ensemble du calque actif en l'absence de sélection) avec un dégradé par défaut allant de la couleur de premier-plan à la couleur d'arrière-plan. Vous tracez une ligne en cliquant avec la souris et en faisant glisser le pointeur, et le dégradé en cours dans la Boîte à Outils s'établira le long de cette ligne quand vous relâcherez le bouton. La douceur du dégradé dépend de la distance de déplacement du pointeur.Le nom anglais de cet outil est « Gradient ».

Dans les anciennes versions de GIMP, vous deviez utiliser l'éditeur de dégradé pour modifier le dégradé. Avec GIMP-2.10, cet éditeur existe toujours, mais vous pouvez agir plus aisément directement sur le canevas.

Si vous cliquez-glissez en dehors d'une sélection, seule une partie du dégradé figurera dans la sélection.

Le nombre de choses que vous pouvez faire avec l'outil de dégradé est impressionnant. Les deux options les plus importantes sont Dégradé et la Forme. Le bouton Dégradé ouvre une fenêtre de dialogue vous donnant accès à une multitude de dégradés fournis avec GIMP ; vous pouvez aussi créer et enregistrer vos propres dégradés. Pour de plus amples informations concernant les dégradés, vous pouvez consulter Peindre avec GIMP : Dégradés et Dialogues relatifs au contenu de l'image : Dégradés.

Pour la Forme, il y a 11 options: Linéaire, Bilinéaire, Radial, Carré, Conique, (symétrique), Conique (asymétrique), Suivant la forme (angulaire), Suivant la forme (sphérique), Suivant la forme (Excroissances), Spirale (horaire), et Spirale (anti-horaire). Elles sont décrites en détail plus bas. Les options Forme sont intéressantes car elles obligent le dégradé à suivre la forme de la sélection, aussi tordue soit elle. À la différence des autres options Forme, les options Selon la forme ne sont pas affectées par la longueur ni la direction de traçage du dégradé.

[Astuce] Astuce

Essayez de cocher l'option Différence dans le menu Mode : vous obtiendrez un résultat intéressant.

3.5.1. Accès à l'outil

On accède à cet outil de différentes façons :

  • Depuis le menu d'image par OutilsOutils de peintureDégradé,

  • en cliquant sur l'icône dans la Boîte à outils.

  • ou en utilisant le raccourci clavier G.

3.5.2. Options

Figure 14.67. La boite de dialogue de l'outil de dégradé

La boite de dialogue de l'outil de dégradé

Normalement, les options de l’outil sont affichées dans une fenêtre attachée en-dessous de la Boîte à outils. Si elles ne le sont pas, vous pouvez y accéder depuis la barre de menus de l’image par FenêtresFenêtres ancrablesOptions de l’outil qui ouvre la fenêtre d’options de l’outil.

Mode; Opacité
Cette option est décrite avec les Options communes des outils de peinture.
Dégradé

Plusieurs motifs de dégradé peuvent être sélectionnés dans la liste déroulante.La commande crée un dégradé de la couleur du premier plan à celle de l'arrière-plan ou introduit d'autre couleurs, dans la direction d'une ligne tracée sur l'image par l'utilisateur. En cliquant sur le bouton Inverser, on peut inverser le sens du dégradé, pouvant par exemple inverser les couleurs de premier et d'arrière-plan.

À droite, un bouton pour ouvrir la fenêtre de l'Éditeur de dégradé.

Forme

GIMP permet de choisir entre 11 types de dégradés.

Figure 14.68. Exemples de formes de dégradés

Exemples de formes de dégradés

Linéaire

Exemples de formes de dégradés

Bi-Linéaire

Exemples de formes de dégradés

Radial


Linéaire

Le dégradé Linéaire se développe régulièrement entre le point de départ et le point d'arrivée.

Bi-Linéaire

Le dégradé Bi-linéaire se développe à partir du point initial dans des directions opposées, sur la distance déterminée par la longueur de la ligne tracée. Utile pour donner l'impression d'un cylindre.

Radial

C'est un dégradé circulaire : le point de départ est le centre et le point d'arrivée détermine le rayon.

Carré

Figure 14.69. Exemples de dégradés en carré

Exemples de dégradés en carré

Carré

Exemples de dégradés en carré

Suivant la forme (angulaire)

Exemples de dégradés en carré

Suivant la forme (sphérique)

Exemples de dégradés en carré

Suivant la forme (excroissances)


C'est un dégradé en carré. Le point de départ est le centre du carré et le point d'arrivée détermine le bord.

Conique (symétrique) ; Conique (asymétrique)

Figure 14.70. Exemples de dégradés coniques

Exemples de dégradés coniques

Conique (symétrique)

Exemples de dégradés coniques

Conique (asymétrique)


Le dégradé Conique Symétrique se développe selon un cercle ayant pour centre le point de départ et dans un seul sens. Donne l'impression de regarder un cône par la pointe, illuminé par la couleur d'arrière-plan dans une direction déterminée par la direction de la ligne tracée.

Le dégradé Conique Asymétrique se développe selon un cercle ayant pour centre le point de départ en faisant un aller et retour. Ressemble au dégradé conique symétrique, sauf que le « Cône » semble avoir une crête où la ligne est tracée.

Spirale

Figure 14.71. Exemples de dégradés en spirale.

Exemples de dégradés en spirale.

Spirale (sens horaire)

Exemples de dégradés en spirale.

Spirale (sens anti-horaire)


Ce type de dégradé trace le dégradé en spirale. Les images montrent à gauche Spirale (Sens horaire) et Spirale (anti-horaire) à droite. La largeur de la répétition est déterminée par la longueur de la ligne tracée.

Répéter
  • Aucun par défaut.

  • Dents de scie où chaque fois que le dégradé est terminé celui-ci reprend depuis le début.

  • Triangulaire où chaque fois que le dégradé est terminé celui-ci change de sens.

  • Tronquer : les zones avant et après les extrémités sont tronquées.

Tramage

Le tramage consiste à rassembler des pixels colorés pour que, d'un peu loin, on ait l'impression de nuances de couleurs. Voir Glossaire

Sur-échantillonnage adaptatif

Le Sur-échantillonnage adaptatif améliore le rendu des dégradés mais occasionne une lourde charge pour le microprocesseur. Les réglages Profondeur max et Seuil permettent des rendus différents que seuls des essais vous permettront de choisir.

Décalage

Avec Décalage, vous pouvez fixer la pente du dégradé. Ou plus précisément à quelle distance du départ la couleur commencera à se dégrader. Il s'exprime par une échelle de 0 à 100 représentant le pourcentage de la distance entre le départ et l'arrivée. Les formes obtenues grâce à l'option Suivant la forme ne sont pas affectées par cette option.

Figure 14.72. Outil « Dégradé » : exemple de Décalage

Outil Dégradé : exemple de Décalage

En haut, Décalage = 0 ; En bas, Décalage = 50%


Mode instantané
[Avertissement] Avertissement

Cette option doit être activée (également avec Maj) avant de démarrer le tracé du dégradé : valide le dégradé instantanément.

Quand cette option est cochée, l'outil fonctionne comme dans GIMP-2.8 : la ligne du dégradé disparaît dès que vous relâchez le bouton de la souris. Vous ne pouvez plus modifier les pas (les curseurs) avant d'appliquer le dégradé.

Modifier le dégradé actif

Si cette option est cochée, l'outil de dégradé fonctionne comme dans GIMP-2.8 :le déradé personnalisé n'est pas créé automatiquement et doit être créé manuellement. L'option peut être activée avant dé démarrer le tracé du dégradé ou si le dégradé actif n'est pas le dégradé personnalisé. Cela permet de modifier des dégradés personnalisables directement sans avoir besoin d'en faire une copie.

3.5.3. Modification de dégradés

Changement important avec GIMP-2.10 dans la modification des dégradés :

Modification sur le canevas

Toutes les options de l'ancien éditeur de dégradés sont maintenant disponibles directement sur le canevas. Vous pouvez créer et supprimer des pas (des curseurs) de couleur, attribuer des couleurs à ces pas de couleurs, changer la fusion et la coloration des segments entre les pas, créer des pas de couleur à partir des points-moyens.

Sélectionnez un dégradé dans la fenêtre du dialogue de dégradé. Cliquez-glissez sur le canevas. Une ligne est tracée et le dégradé est affiché. Vous pouvez modifier ce dégradé en déplaçant le pointeur de la souris sur la ligne. Dès que vous tentez de modifier le dégradé, GIMP-2.10 crée un dégradé personnalisé. Il devient le dégradé actif et sera conservé entre les sessions. Ici, nous utilisons le dégradé Abstract3.

Le dégradé Abstract3 avec ses points d'extrémité.

Au deux extrémités de la ligne, vous distinguez un Extrémité de départ et une Extrémité de fin. Cliquez-glissez un de ces points d'extrémité (le pointeur de la souris s'accompagne de la croix de déplacement) pour le déplacer où vous voulez sur l'écran. Une petite fenêtre apparaît affichant des données sur le point cliqué : position du pointeur de la souris (l'origine des coordonnées est dans le coin en haut à gauche de l'image ou de la sélection), la couleur de départ (gauche) et la couleur de fin (droite) du dégradé.

Point d'extrémité de fin déplacé

[Note] Note

Si vous ne faites que déplacer les extrémités, le dégradé personnalisé n'est pas encore créé.

Sur la ligne, vous voyez plusieurs petits carrés. Ce sont les pas qui divisent le dégradé en segments. vous pouvez modifier ces pas séparément. Cliquez-glissez pour les déplacer (le pas actif prend la couleur jaune). Dès que vous déplacez un pas, le dégradé personnalisé est créé. La petite fenêtre montre maintenant un bouton offrant la possibilité de supprimer le pas actif.

Le pas est déplacé. Fenêtre de donnée affichée.

Si vous déplacez le pointeur de la souris sur la ligne, un point moyen apparaît. La petite fenêtre de données a maintenant deux boutons : pour créer un nouveau pas à l'emplacement du point moyen, et pour centrer le point moyen.

Changer la couleur : dans les fenêtres de données de pas et d'extrémités, vous avez des sources de couleur avec une liste déroulante. L'option pas défaut est Fixé : cela signifie que le choix de la couleur sera indépendant des couleurs de premier et d'arrière plans. Cliquez sur une source de couleur pour ouvrir un sélecteur de couleur.

Touches de contrôle (Par défaut)

La touche Ctrl est utilisée pour créer des lignes droites se décalant de 15 degrés.

Alt ou Ctrl+Alt pour déplacer l'ensemble de la ligne.

L'Éditeur de dégradé

L'Éditeur de dégradé existe toujours : Section 3.4.3, « Éditeur de dégradé ».