7.2. Nouveau calque

Cette commande ouvre la fenêtre de dialogue « Créer un nouveau calque » qui permet d’ajouter à l’image active un nouveau calque vide. Dans la pile des calques, le nouveau calque vient se placer juste au-dessus du calque actif.

7.2.1. Accès à la commande

  • On accède à cette commande depuis le menu d’image par CalqueNouveau calque… ou en cliquant sur le bouton dédié dans la boîte de dialogue des calques.

7.2.2. la fenêtre de dialogue « Nouveau calque »

Figure 16.103. La fenêtre « Créer un nouveau calque »

La fenêtre Créer un nouveau calque

Sous le titre « Créer un nouveau calque » vous trouvez le nom de l’image pour laquelle vous créez un nouveau calque et en haut à droite une vignette de celle-ci. Ceci peut être très utile pour vous repérer si vous avez plusieurs images « en chantier ».

Nom du calque

Ici vous donnez un nom à votre nouveau calque. Ça n’a pas de conséquence importante, mais donner un nom explicite est le meilleur moyen que vous avez de retrouver plus tard votre calque s’il est mélangé dans une multitude d’autres calques. Par défaut le nom « Nouveau calque » sera affecté. Si vous utilisez le nom d’un calque déjà existant le nouveau calque sera suffixé par un numéro d’ordre, comme « Nouveau calque#1 ».

Étiquette de couleur

Si vous cliquez sur l’un de ces boutons de couleur, l’icône « œil » du calque créé aura cette couleur. C’est intéressant si vous avec de très nombreux calques dans l’image.

Mode

« Normal » est le mode par défaut. La liste déroulante offre tous les modes de fusion. Sur la droite, une autre liste déroulante pour choisir entre les groupes de modes « Défaut » ou « Ancien ».

Les modes de fusion des calques sont décrits dans Modes de calques.

Espace de fusion

L’espace utilisé par le mode de calque. Cette option n’est pas activée.

Mode composite

Le mode de calque (souvent appelé « mode de fusion » : Normal, Multiplier, etc.) détermine la façon dont les valeurs de couleur du calque et de sa toile de fondsont combinées, tandis que le mode composite du calque détermine comment les valeurs alpha du calque et de sa toile de fond sont combinées. (la toile de fond est le contenu avec lequel le calque est fusionné, c.-à-d la combinaison des calques sous-jacents).

Deux régions sont dignes d’intérêt lors de la composition du calque avec sa toile de fond: la région opaque de la toile de fond et la région opaque du calque. Le mode de fusion du calque détermine la façon de combiner la couleur de l’intersection de ces deux régions, c.-à-d la region opaque commune à la toile de fond et au calque (les pixels n’appartenant qu’à un seule de ces deux régions n’ont pas besoin d’être combinés à rien, et conservent leur couleur). Le mode de calque composite détermine quelle partie de ces régions est à conserver, et quelle partie éliminer.

Les images d’exemple ci-dessous montrent la composition de deux calques, le calque du bas contenant un cercle à bord adouci, et le calque du haut contenant un cercle adouci. On utilise le mode « Addition », et différents modes composites (appliqués au calque du haut).

  • Union : conserve les régions opaques du calque et de sa toile de fond, c.-à-d leur union.

    Figure 16.104. Exemple de l’option « Union »

    Exemple de l’option Union

  • Réduire à la toile de fond : ne conserve que les régions opaques de la toile de fond (ce qui inclut la région commune du calque et de sa toile de fond, c.-à-d leur intersection).

    Figure 16.105. Exemple de « Réduire à la toile de fond »

    Exemple de Réduire à la toile de fond

  • Réduire au calque : ne conserve que la région opaque du calque (ce qui inclut la région opaque du calque et de sa toile de fond, c.-à-d leur intersection).

    Figure 16.106. Exemple de l’option « Réduire au calque »

    Exemple de l’option Réduire au calque

  • Intersection : ne conserve que la région opaque commune à la toile de fond et au calque, c.-à-d leur intersection.

    Figure 16.107. Exemple de l’option « Intersection »

    Exemple de l’option Intersection

  • Auto : le mode « Auto » n’est pas un mode composite séparé, mais correspond plutôt à l’un des autres modes composites : pour « Normal », « Dissoudre », et « Fusionner », il correspond à « Union », et pour les autres modes (qui gèrent des modes composites différents) il correspond à « Réduire à la toile de fond ».

Espace composite

« Auto » est l’option par défaut. Dans la liste déroulante, vous pouvez choisir entre « RVB linéaire » and « RVB perceptuel ».

Les codages de canal sont décrits dans le Glossaire.

Opacité

Définit l’opacité de la peinture sur le calque. La valeur par défaut est 100%.

Largeur; Hauteur

Ici vous indiquez les dimensions qu’aura le nouveau calque. Quand le dialogue apparaît ces valeurs sont initialisées à la taille de l’image. Vous pouvez les changer et choisir dans un menu les unités de mesure. Un calque peut être plus petit ou plus grand que le canevas de l’image et de toute façon vous pouvez toujours changer ultérieurement sa taille.

Décalage X ; Y

L’origine du nouveau calque est le coin supérieur gauche de l’image. Ici, vous pouvez fixer précisément la position des calques qui sont plus petits que le canevas, tout particulièrement les calques de texte.

Remplir avec

Vous avez ici le choix entre cinq options de remplissage: la Couleur de premier-plan en cours, la Couleur d’arrière-plan en cours, Blanc, Transparence et Motif.

Commutateurs

Ces boutons ont les mêmes actions que les options décrites dans le dialogue des calques.