7. Quoi de neuf dans GIMP 2.6 ?

Du point de vue du développement, GIMP 2.6 est une version de poids. Des changements répondant à certaines plaintes récurrentes ont été apportés à l'interface utilisateur, et la bibliothèque graphique GEGL y a été intégrée de manière expérimentale. Celle-ci rendra possible l'édition non-destructive et le traitement d'images haute résolution dans GIMP.

Interface utilisateur

Barre d'outils retirée

La barre d'outils a été retirée et fusionnée avec la barre de menu de la fenêtre d'image. On a introduit, pour ce faire, une fenêtre appelée Fenêtre d'Image vide. Celle-ci contient la barre de menu et sert de fenêtre par défaut lorsqu'aucun fichier image n'est ouvert. Elle autorise le glisser-déplacer, et à l'ouverture de la première image, elle est transformée en fenêtre d'image normale. A la fermeture de la dernière image, elle redevient la fenêtre d'image vide.

Figure A.5. Nouvelle apparence de la fenêtre d'image dans GIMP 2.6

Nouvelle apparence de la fenêtre d'image dans GIMP 2.6

Boîte à outils et fenêtres ancrables deviennent des fenêtres utilitaires

La fenêtre d'image vide agissant comme fenêtre principale, la boîte à outils et les groupes de fenêtres ont été transformés en fenêtres utilitaires. Ceci facilite grandement la gestion des fenêtres GIMP, notamment en supprimant la boîte à outils et les groupes de fenêtres de la barre des tâches et en les plaçant en permanence au-dessus de la fenêtre principale.

Possibilité de se déplacer dans toute la fenêtre d'image, au-delà du canevas

Il est maintenant possible de se déplacer au-delà des bords de l'image, ce qui rend la navigation à l'intérieur de la fenêtre d'image moins contraignante. Utiliser le bout d'une brosse sur un bord d'image grossie (zoom) ne pose plus de problème, et le canevas peut être ajusté à n'importe quelle fenêtre utilitaire qui recouvrirait en partie la fenêtre d'image.

Figure A.6. Déplacement au-delà du canevas

Déplacement au-delà du canevas

Modifications mineures
  • Menu Dialogues renommé en Fenêtres.

  • Conservation d'une liste des groupes de fenêtres récemment fermés avec possibilité de les rouvrir.

  • Sous Windows, l'ouverture d'images dans GIMP se fait plus efficacement.

  • Il est maintenant possible d'entrer le pourcentage de grossissement d'une image directement dans la barre d'état.

  • Support pour l'accès à l'aide en ligne au lieu du paquetage d'aide GIMP installé localement.

  • Possibilité de verrouiller les onglets des groupes de fenêtres afin d'éviter des déplacements involontaires.

Outils, filtres et greffons

Outil de Sélection à main levée amélioré

L'outil Sélection à main levée a été amélioré et autorise maintenant la sélection polygonale. Il permet aussi d'alterner entre des segments à main levée et des segments polygonaux, de modifier des segments existants, d'appliquer des contraintes d'angles sur les segments ainsi que d'effectuer les opérations basiques d'ajout et de soustraction. L'outil Sélection à main levée s'avère ainsi être un outil polyvalent, puissant et facile d'utilisation.

Figure A.7. Sélection polygonale

Sélection polygonale

Brosses dynamiques

Les brosses dynamiques permettent d'appliquer les paramètres tels que la taille et l'opacité du trait pendant le tracé en fonction d'une ou de plusieurs données dynamiques : la pression, la vitesse, ainsi que de manière aléatoire. Les options Vitesse et Aléatoire sont compatibles avec la souris. Quant à l'outil Calligraphie, il a été remanié de façon à mieux gérer la vitesse dans ses tracés.

Figure A.8. Brosses dynamiques

Brosses dynamiques

Les brosses dynamiques ont permis la mise en place d'une nouvelle option pour le tracé de chemins. Sous l'option « Dynamique de la brosse » des outils de peinture, on retrouve une sélection de paramètres permettant d'émuler les brosses dynamiques. Ceci signifie qu'au cours de votre tracé, la brosse tient compte des variations de la vitesse et de la pression appliquée. La pression, nulle au départ, grimpe en flèche jusqu'à atteindre sa valeur maximale et puis redescend à 0. La vitesse, nulle au départ, augmente progressivement et atteint son pic en fin de tracé.

Modifications mineures
  • Ajout d'un cadre redimensionnable pour l'outil Texte avec renvoi à laligne automatique.

    Figure A.9. Cadre redimensionnable de l'outil Texte

    Cadre redimensionnable de l'outil Texte

  • Poignées de déplacement externes pour les outils de forme rectangulaire, tels que l'outil Découpage et la Sélection rectangulaire, lorsque le rectangle est étroit.

    Figure A.10. Poignées de déplacement

    Poignées de déplacement

  • Ajout de contraintes de mouvement à l'outil de Déplacement.

  • Lissage amélioré pour les outils de peinture.

  • Le centre des rectangles est marqué lors de leur déplacement, et il s'accroche à la grille et aux guides.

  • Plusieurs tailles de brosses sont disponibles pour l'outil Barbouiller.

  • Possibilité de sauvegarder des réglages couleur personnalisés pour les outils de couleurs.

  • Possibilité de transférer les paramètres de Luminosité-Contraste vers Niveaux, et ceux de Niveaux vers Courbes.

  • Autorise les variations d'opacité sur les aperçus des outils de transformation.

  • Le greffon Impression d'écran est capable de capturer le curseur (en utilisant Xfixes).

  • Les proportions des outils Découpage et Sélection rectangulaire apparaissent dans la barre d'état.

  • L'outil Désaturer peut afficher un aperçu du résultat sur le canevas.

  • 22 variations ont été ajoutées au greffon Flamme.

  • Recherche récursive de fichiers dans les répertoires tels que les dossiers de "Brushes" (brosses).

  • Le greffon d'import de fichiers PSD a été remplacé par une version plus complète qui peut, entre autres, lire les profils ICC.

  • De nombreux affichages graphiques utilisent la bibliothèque Cairo.

    Figure A.11. Comparaison des interfaces 2.6 et 2.4

    Comparaison des interfaces 2.6 et 2.4

Sous le capot

GEGL

D'importants progrès ont été accomplis en termes d'édition non-destructive et de traitement d'images haute résolution. La plupart des opérations sur les couleurs se font à l'aide de la puissante bibliothèque graphique GEGL [GEGL], c'est-à-dire qu'elles s'effectuent en 32 bits virgule flottante. Par défaut, les opérations se font toujours en 8 bits, mais il est possible, pour un esprit curieux, d'activer l'option GEGL pour les opérations sur les couleurs dans « Couleurs / Utiliser GEGL ».

En plus de l'utilisation de GEGL pour les opérations sur les couleurs, l'outil expérimental Action GEGL a été ajouté (Outils > Action GEGL). Ce dernier permet d'exécuter des actions GEGL sur une image et d'afficher un aperçu du résultat sur le canevas. L'impression écran ci-dessous illustre le cas d'un Flou Gaussien dans ce contexte.

Figure A.12. Action GEGL

Action GEGL

Modifications mineures

De nombreux widgets ont été modifiés de façon à utiliser Cairo, la bibliothèque graphique vectorielle. Voir comparaison pour un exemple sur l'amélioration apportée.

Divers

Développement de greffons

Les développeurs de greffons se réjouiront de certaines nouveautés. Un exemple : les procédures peuvent maintenant fournir des rapports détaillés en cas d'erreur, et le message d'erreur peut être transmis à l'utilisateur.

La programmation de scripts dans GIMP 2.6 est améliorée. En particulier, il existe une API bien plus puissante pour la création et la manipulation de calques de texte. Voici une liste des nouveaux symboles utilisés dans GIMP 2.6 : [GIMP-NEWSYM26].

Compatibilité antérieure

D'anciens scripts se sont avérés inutilisables avec GIMP 2.4. La compatibilité ayant été améliorée, GIMP 2.6 devrait pouvoir gérer les scripts des versions 2.0 et 2.2.

Problèmes connus
  • Actuellement, l'activation des fenêtres utilitaires ne fonctionne correctement que dans l'environnement GNOME et sur Windows, à partir de GIMP 2.6.1.

  • L'utilisation de l'outil Texte n'est pas une expérience optimale. L'amélioration de cet outil fait partie des objectifs pour GIMP 2.8.

  • Si vous procédez à la compilation de GIMP et que votre environnement ne supporte pas le système de fichiers virtuel GVFS, il vous faudra indiquer explicitement --without-gvfs lors de la commande configure. Dans le cas contraire, l'ouverture de fichiers distants sera défectueuse.