Chapitre 5. Charger des images dans GIMP

Table des matières

1. Types d’images
2. Création d’un nouveau fichier d’image
3. Ouvrir des fichiers existants
3.1. Ouvrir un fichier
3.2. Ouvrir un emplacement
3.3. Récemment ouverts
3.4. Utilisation de programmes externes
3.5. Gestionnaire de fichier
3.6. Glisser-Poser
3.7. Copier-Coller
3.8. Explorateur d’image

Ce chapitre concerne le chargement d’images dans GIMP. Il explique comment créer de nouvelles images, comment charger un fichier d’image, comment scanner les images et comment capturer des copies d’écran.

Mais d’abord, nous voulons vous présenter la structure générale des images dans GIMP.

1. Types d’images

Dans GIMP, une image est quelque chose de complexe. Elle contient un ou plusieurs calques et, éventuellement, plusieurs autres objets : un masque de sélection, une série de canaux, des chemins, un historique d’annulation…etc. Nous allons voir en détail chacun des composants d’une image, et ce que vous pouvez faire avec.

La propriété de base d’une image est son mode : RVB, Niveaux de gris et Indexé. RVB veut dire Rouge Vert Bleu et indique que chaque point de l’image est représenté par un niveau de rouge, un niveau de vert et un niveau de bleu. Chaque canal de couleur possède 256 niveaux d’intensité. Plus de détails peuvent être trouvés dans Couleurs : modèles.

Dans une image en niveaux de gris, chaque point est représenté par son intensité lumineuse, de 0 (noir) à 255 (blanc), les valeurs intermédiaires représentant les niveaux de gris.

Figure 5.1. Composants des modèles de couleur RVB et CMJ

Composants des modèles de couleur RVB et CMJ

Dans le modèle de couleurs RVB, le Rouge, le Vert et le Bleu mélangés donnent du Blanc. C’est ce qui se produit sur votre écran.

Composants des modèles de couleur RVB et CMJ

Dans le Modèle de couleurs CMJK, le mélange du Cyan, du Magenta et du Jaune donne du noir. C’est ce qui se produit quand vous imprimez sur un papier blanc. En fait, l’imprimante utilisera la cartouche noire pour des raisons d’économie et de meilleur rendu de la couleur.


En principe, une image RVB possède trois canaux de couleur tandis qu’une image en niveaux de gris n’en a qu’un seul. Une image RVB peut être imaginée comme la superposition de trois images en mode Niveaux de gris, une colorée en rouge, une autre en vert et la dernière en bleu.

En fait, tant les images RVB que celles en niveaux de gris possèdent un canal supplémentaire appelé « canal Alpha », qui représente l’opacité. Quand la valeur Alpha est à zéro à un endroit, le calque est complètement transparent à cet endroit. La couleur est alors déterminée par ce qui se trouve en-dessous. Les valeurs intermédiaires de l’Alpha correspondent à des niveaux variables de transparence / opacité : la couleur à cet endroit est un mélange proportionnel de la couleur du calque et des couleurs des calques sous-jacents

Figure 5.2. Une image en mode RVB et en mode Niveaux de gris

Une image en mode RVB et en mode Niveaux de gris

Une image couleur en mode RVB avec les canaux correspondant au Rouge, au Vert et au Bleu.

Une image en mode RVB et en mode Niveaux de gris

Une image en mode Niveaux de gris avec le canal correspondant à la Luminosité.


In GIMP, in every color channel, including the alpha channel, possible values have a range depending on the image precision: 0 to 255 for a color depth of 8 bits. GIMP can now load 16 and 32 bits images, and this range can be much larger.

Figure 5.3. Exemple d’image avec un canal Alpha

Exemple d’image avec un canal Alpha

Canal Rouge

Exemple d’image avec un canal Alpha

Canal Vert

Exemple d’image avec un canal Alpha

Canal Bleu

Exemple d’image avec un canal Alpha

Le canal Alpha indique le domaine de l’image qui est transparent.

Exemple d’image avec un canal Alpha

Image couleur en mode RVB avec un canal Alpha.


The third type, indexed images, is a bit more complicated to understand. In an indexed image, only a limited set of discrete colors are used, usually 256 or less (so, this indexed mode can be applied only to images with 8 bits precision). These colors form the « colormap » of the image, and each point in the image is assigned a color from the colormap. Indexed images have the advantage that they can be represented inside a computer in a way which consumes relatively little memory, and back in the dark ages (say, ten years ago), they were very commonly used. As time goes on, they are used less and less, but they are still important enough to be worth supporting in GIMP. (Also, there are a few important kinds of image manipulation that are easier to implement with indexed images than with continuous-color RGB images.)

Les principaux formats indexés sont le format GIF et le format PNG. Rares sont les fonctions deGIMPqui acceptent les images GIF, surtout en raison du nombre réduit de couleurs. Aussi, vous devrez le plus souvent les convertir au format RVB, quitte à les convertir ensuite à nouveau en indexées.

GIMP rend facile la conversion d’un type de fichier dans un autre, grâce à la commande Mode du menu d’image. Certains types de conversion, RVB en Indexé par exemple, entraînent une perte de données que vous ne pouvez pas récupérer par une conversion inverse.

[Note] Note

Si vous essayez d’utiliser un filtre sur une image et qu’il apparaisse en grisé dans le menu, c’est que l’image, ou plus précisément le calque, sur lequel vous travaillez, n’est pas du bon type. Beaucoup de filtres ne s’utilisent pas sur les images indexées : d’autres ne peuvent être utilisés qu’avec les images RVB, ou seulement avec les images en Niveaux de gris, ou encore nécessitent la présence ou l’absence d’un canal Alpha. La solution est alors de convertir l’image en mode RVB.