3. Ouvrir des fichiers existants

Il y a plusieurs façons d’ouvrir une image existante avec GIMP:

3.1. Ouvrir un fichier

La façon la plus évidente d’ouvrir un fichier est de choisir FichierOuvrir dans le menu d’image. La fenêtre du navigateur de fichiers apparaît qui vous permet de retrouver le fichier voulu. Cette méthode est efficace si vous connaissez le nom du fichier et sa localisation. Bien que la fenêtre Ouvrir vous offre un aperçu de l’image, il est trop petit pour être vraiment utile.

[Note] Note

Lorsque vous ouvrez un fichier, en utilisant le menu fichier ou par une autre méthode, GIMP a besoin de savoir de quel type de fichier il s’agit. À moins qu’il n’y ait pas d’alternative, GIMP ne se contente pas de l’extension (comme ".jpg") pour déterminer ce type. En effet, les extensions ne sont pas dignes de confiance : elles varient selon les systèmes ; un fichier peut-être renommé avec une fausse extension ; et il y a plein de raisons pour qu’un fichier n’ait pas d’extension du tout. GIMP essaye d’abord de reconnaître le type en examinant le contenu du fichier : la plupart des formats de fichiers graphiques couramment utilisés ont un « en-tête magique » qui leur permet d’être reconnus. C’est seulement si cet en-tête n’est d’aucun secours que GIMP se contentera d’utiliser l’extension.

Figure 5.4. La fenêtre de dialogue « Ouvrir une image ».

La fenêtre de dialogue Ouvrir une image.

GIMP 2.2 a introduit un nouveau Sélecteur de Fichiers qui apporte plusieurs caractéristiques vous permettant de naviguer plus rapidement vers le fichier voulu. La plus importante est peut-être la possibilité de créer des « Marque-pages » pour les dossiers que vous utilisez souvent. Votre liste de marque-pages apparaît à la gauche de la boîte de dialogue. Ceux du haut, (tel que « Bureau », etc) viennent automatiquement; ceux que vous créez grâce au bouton « Ajouter » sont en bas de la liste. Un double clic sur un des marque-pages vous envoie directement dans le dossier. Le bouton « Enlever » vous permet d’enlever un fichier de la liste.

Au centre du dialogue se trouve une liste du contenu du répertoire sélectionné. Les sous-répertoires sont en-haut de la liste et les fichiers en-dessous. Par défaut, tous les fichiers du répertoire sont affichés, mais vous pouvez vous limiter aux fichiers d’image d’un certain type en utilisant le menu de sélection du Type de Fichier situé sous la liste.

Quand vous cliquez sur une des entrées de la liste et s’il s’agit d’un fichier d’image, un Aperçu apparaît à la droite du dialogue, accompagné de quelques informations de base sur les propriétés de l’image. Il peut arriver que l’aperçu soit incorrect ; dans ce cas, vous pouvez régénérer l’aperçu en maintenant la touche Ctrl enfoncée et en cliquant sur l’aire de l’aperçu.

Par défaut, une boîte de texte Emplacement se trouve dans la fenêtre Ouvrir un fichier. Elle peut être absente : la combinaison de touches Ctrl+L la fait apparaître ou disparaître. Vous pouvez aussi cliquer sur l’icône représentant un papier et un crayon en haut à gauche pour basculer l’affichage de la boîte de texte.

[Note] Note

Dans la grande majorité des cas, si vous sélectionnez un fichier dans la liste et que vous cliquiez sur le bouton « Ouvrir » dans le coin en bas à droite de la fenêtre, GIMP déterminera automatiquement le type du fichier. En cas d’échec, s’il s’agit d’un type de fichier inhabituel ou avec une extension malformée, vous pouvez choisir manuellement le type de fichier en cliquant sur la case « Sélectionner le type de fichier » en bas de la fenêtre, ce qui déroulera une liste des types de fichiers. Mais le plus souvent, néanmoins, c’est que le fichier est détérioré ou non reconnu par GIMP.