Chapitre 1. Introduction

Table des matières

1. Bienvenue sur GIMP
1.1. Auteurs
1.2. Le système d'aide de GIMP
1.3. Fonctionnalités
2. Quoi de neuf dans GIMP 2.10 ?
2.1. Mise à jour de l’interface utilisateur et prise en charge initiale de l’HiDPI
2.2. Portage de GEGL, prise en charge de la profondeur de bits élevée, multithreading, etc.
2.3. Flux de production linéaire d’espace colorimétrique
2.4. Remaniement du gestionnaire de couleur
2.5. Calques et masques
2.6. Plus d’utilisation pour CIE LAB et CIE LCH
2.7. Outils nouveaux et améliorés
2.8. Améliorations de la peinture numérique
2.9. Améliorations de la photographie numérique
2.10. Effets
2.11. Améliorations d’ergonomie
2.12. Prise en charge des formats de fichiers
2.13. Visualisation, édition et préservation des métadonnées
2.14. Interaction sur canevas
2.15. Simplification des rapports d’anomalies et de la récupération après un plantage
2.16. Modifications de l’API
2.17. Feuille de route et prochains développements

1. Bienvenue sur GIMP

GIMP est un outil portable (c.-à-d utilisable sur de nombreuses plateformes) de manipulation d'images et de photos. Le mot GIMP est un acronyme de GNU Image Manipulation Program, en français Programme GNU de Manipulation d'Images. GIMP est utilisable pour une grande variété de tâches de manipulations d'images comme la retouche photo, la composition ou la création d'images.

Il offre de nombreuses fonctionnalités. Il peut être utilisé comme un simple programme de dessin, comme un programme de retouche photo, comme un système en ligne de traitement par lot, comme un générateur d'image pour la production en masse, pour convertir un format d'image en un autre.

GIMP est extensible. On peut lui ajouter de nombreux « Greffons » (plug-ins). Une interface de scripts bien développée permet de créer des procédures, les scripts, regroupant plusieurs opérations.

Une des forces de GIMP est sa libre disponibilité depuis de nombreuses sources pour de nombreux systèmes d'exploitation. La plupart des distributions GNU/Linux incluent GIMP en standard dans leurs applications. GIMP est aussi disponible pour d'autres systèmes d'exploitation comme Microsoft Windows™ ou Mac OS X™ d'Apple (Darwin). Plus important, GIMP n'est pas un freeware, c'est un OSS ou logiciel Open Source couvert par la licence GPL. La GPL donne à l'utilisateur la liberté de lire et de modifier le code source qui compose le programme.

1.1. Auteurs

La version originale de GIMP a été réalisée par Peter Mattis et Spencer Kimball. Ils ont depuis abandonné le projet qui a été repris par la communauté des développeurs de logiciels libres. Actuellement les mainteneurs sont Sven Neumann et Mitch Natterer aidés par une équipe restreinte de développeurs et contributeurs appelée la GIMP-Team.

1.2. Le système d'aide de GIMP

Le système d'aide de GIMP vous donne toutes les informations requises pour comprendre comment utiliser GIMP. Vous pouvez obtenir une aide contextuelle en sélectionnant un élément avec la souris et en appuyant sur la touche F1.(à condition d'avoir installé l'aide). Vous trouverez la dernière version à jour sur le site Web du Manuel utilisateur, au format HTML.

1.3. Fonctionnalités

Voici un condensé des fonctionnalités de GIMP:

  • Suite complète d'outils de dessin comprenant un crayon, un pinceau, un aérographe, un outil de clonage, etc...

  • Gestion partitionnée de la mémoire de telle façon que la taille de l'image ne soit limitée que par l'espace disque disponible,

  • Échantillonnage des sous-pixels pour tous les outils de dessin pour un anticrénelage de qualité,

  • Support de la transparence via un canal Alpha,

  • Calques et canaux

  • Une suite de procédures pour appeler les fonctions internes de GIMP à partir de programmes extérieurs tels que les Script-Fu,

  • Capacités avancées de script (Perl, Python, Ruby, C#)

  • Historique illimité d'annulation,

  • Outils de transformations tels que rotation, mise à l'échelle, cisaillement et miroir,

  • Nombreux format de fichiers acceptés : GIF, JPEG, PNG, XPM, TIFF, TGA, MPEG, PS, PDF, PCX, BMP et plein d'autres,

  • Outils de sélection tels que rectangle, ellipse, main levée, par couleur, contiguë, courbes de Bézier et ciseaux intelligents,

  • Greffons qui autorisent l'extension du programme de base par des réalisations extérieures téléchargeables.