3.4. La fenêtre des dégradés

Figure 15.41. La fenêtre de dialogue des dégradés

La fenêtre de dialogue des dégradés

The « Gradients » dialog offers a gradient palette which is used to select a gradient — a set of colors arranged in a linear scale — for use with the Gradient tool and numerous other operations. It also gives you access to several functions for manipulating gradients. You can select a gradient by clicking on it in the list: it will then be shown in the Brush/Pattern/Gradient area of the Toolbox. A few dozen nice gradients come pre-installed with GIMP. You can create more using the Gradient Editor. General information about gradients and how they are used in GIMP can be found in the Gradients section.

Les cinq premiers dégradés de la palette sont particuliers : ils reproduisent le dégradé entre les couleurs de Premier-plan et d'Arrière-plan de la Boîte à outils de différentes façons :

3.4.1. Accès au dialogue

La fenêtre des Dégradés est une fenêtre ancrable, voyez la section Dialogues, fenêtres et onglets sur l'utilisation des ancrages.

Vous pouvez y accéder :

  • à partir d'un menu d'image : FenêtresFenêtres ancrablesDégradés ;

  • à partir d'un autre dialogue en cliquant sur le petit bouton et en choisissant Ajouter un ongletDégradés.

  • à partir de la Boîte à outils, en cliquant sur le dégradé actif dans la zone Brosse, Motif, Dégradé (si vous avez coché l'option « Afficher les brosse, motif et dégradé actifs » dans les Préférences de la boîte à outils);

  • depuis le raccourci clavier par défaut : Ctrl+G.

Dans le menu Fenêtres se trouve une liste des fenêtres détachées qui persiste tant qu'il reste au moins une fenêtre ouverte. Vous pouvez ainsi rétablir la fenêtre des Dégradés à partir de cette liste.

3.4.2. Utilisation du dialogue des « Dégradés »

La façon la plus simple d'utiliser le dialogue de dégradé est de cliquer sur un des dégradés pour en faire le dégradé actif qui sera utilisé par toute opération faisant appel au dégradé.

Le double-clic sur un dégradé ouvre l'Éditeur de dégradé où vous pouvez changer son nom, à condition qu'il s'agisse d'un dégradé que vous avez créé et non pas d'un dégradé fourni par GIMP. Vous pouvez certes changer le nom d'un dégradé de GIMP, mais il retrouvera son nom d'origine lorsque vous relancerez GIMP. C'est une règle générale : vous ne pouvez pas modifier les resources fournies par GIMP lors de son installation.

Mode Grille et mode Liste

Dans le menu Onglets, vous avez le choix entre Voir comme une liste et Voir comme une grille. En mode grille, les dégradés sont disposés dans un agréable tableau rectangulaire. En mode Liste, les dégradés sont alignés verticalement avec leur nom.

Dans le menu d'onglet, l'option Taille des aperçus vous permet d'adapter la taille des cases d'aperçu des dégradés à votre goût.

Les boutons en bas de la fenêtre vous permettent d'agir sur les dégradés de plusieurs façons :

Éditer

Ce bouton active l' Éditeur de dégradé .

Nouveau

Ouvre un nouveau dégradé de gris ne comportant qu'un seul segment dans l'Éditeur de Dégradé. Les dégradés que vous créez sont automatiquement enregistrés dans le dossier « gradients » de votre répertoire personnel, d'où il seront automatiquement chargés au démarrage de GIMP. Vous pouvez changer ce répertoire, ou en créer un nouveau, au niveau des Préférences.

Dupliquer

En cliquant sur ce bouton, vous créez une copie du dégradé sélectionné. Vous pourrez éditer cette copie, alors que cela restera impossible pour l'original.

Supprimer

En cliquant sur ce bouton, vous supprimez toute trace du dégradé sélectionné, si vous en avez le droit. Confirmation vous est demandée.

Actualiser les dégradés

Si vous ajoutez un dégradé dans votre répertoire personnel de dégradés autrement qu'avec ce dialogue, ce bouton recharge la liste de façon à ce que les nouvelles entrées soient disponibles.

Les fonctions de ces boutons se retrouvent dans le menu local que vous obtenez par un clic droit dans la liste des dégradés ou dans le Menu des dégradés du menu d'onglet :

Figure 15.42. Le menu des dégradés

Le menu des dégradés

Ce menu vous apporte quelques options supplémentaires :

Enregistrer en POV-Ray...

Cela vous permet de sauvegarder le dégradé dans un format utilisé par l'application POV-Ray.

Copier l'emplacement du dégradé

Cette commande permet de copier l'emplacement du fichier de dégradé dans le presse-papier. Vous pouvez ensuite le coller dans un éditeur de texte.

Dégradé personnalisé...

Cette commande crée une image remplie avec le dégradé sélectionné. Vous pouvez choisir la largeur et la taille ainsi que la direction du dégradé dans la fenêtre de dialogue.

Enregistrer comme CSS

Le langage CSS (Cascading Style Sheets) est utilisé pour formater l'affichage des fichiers HTML et XML, par exemple la couleur de fond, la taille de police... et le dégradé d'arrière-plan. Le greffon « Enregistrer comme CSS » est un générateur CSS3 pour dégradé linéaire qui vous permet d'enregistrer un petit code contenant les données de dégradé d'un dégradé GIMP sélectionné. Ce bout de code est un fichier texte : vous pouvez le copier-coller dans la feuille de style en relation avec votre fichier HTML, de façon à obtenir un arrière-plan en dégradé quand vous ouvrez le fichier HTML dans les navigateurs Web Firefox, Chrome ou Safari. Ce code CSS3 peut aussi être utilisé comme dégradé dans les fichiers SVG.

Voici un exemple de code obtenu avec le dégradé Bleu-Vert :

Un bout de code CSS créé avec Enregistrer comme CSS. 


background-image: linear-gradient(top, rgb(0,123,255) 0%, rgb(72,226,255) 56%,
     rgb(0,255,161) 100%);
background-image: -moz-linear-gradient(center top, rgb(0,123,255) 0%,rgb(72,
    226,255) 56%,rgb(0,255,
    161) 100%);
background-image: -webkit-gradient(linear, left top, left bottom,
     color-stop(0.000, rgb(0,123,255)),color-stop(0.566, rgb(72,226,255)),
    color-stop(1.000, rgb(0,255,161)));
              

3.4.2.1. Mots-clés

Vous pouvez utiliser des mots-clés pour réorganiser l'affichage des dégradés. Reportez-vous à Section 3.6, « Mots-clés ».

3.4.3. Éditeur de dégradé

Figure 15.43. L'éditeur de dégradés

L'éditeur de dégradés

L'Éditeur de dégradé vous permet de modifier les couleurs d'un dégradé. Il ne peut être utilisé qu'avec les dégradés que vous avez créés vous-même (ou sur la copie d'un dégradé fourni par GIMP). C'est un outil perfectionné qui vous prendra du temps pour le comprendre. Le concept de base est qu'un dégradé peut être décomposé en une série de segments joints, chaque segment consistant en une transition douce entre la couleur du bord gauche et la couleur du bord droit. L'Éditeur de dégradé vous permet de réunir plusieurs segments avec plusieurs options concernant la transition de gauche à droite.Le terme anglais pour cet éditeur est « Gradient Editor ».

3.4.3.1. Activation de l'Éditeur de dégradé

L'Éditeur de dégradé peut être activé de différentes manières :

  • par un double clic sur le bandeau du dégradé dans le Dialogue des dégradés,

  • à partir du menu local obtenu par un clic droit sur le nom du dégradé sélectionné,

  • en cliquant sur le bouton Édite le dégradé dans la Fenêtre des dégradés,

  • à partir du Menu des dégradés que vous obtenez en cliquant sur dans la Fenêtre des dégradés.

3.4.3.2. Disposition
Nom

En haut de la fenêtre se trouve le nom du dégradé et le bouton donnant accès au menu d'onglet (le petit triangle).

La fenêtre d'aperçu du dégradé

Sous le nom, vous avez la fenêtre d'aperçu du dégradé. Les modifications apportées s'y répercutent immédiatement, ainsi que dans le dégradé de la Boîte à outils, si vous avez coché la case Mise à jour instantanée. Sinon, ce ne sera que lorsque vous relâcherez le bouton de la souris.

Si vous déplacez simplement le pointeur de la souris sur l'aire de visualisation, les valeurs du pixel pointé sont affichées d'une façon un peu surprenante : la Position du pointeur est une proportion à 3 décimales allant de 0 à gauche à 1 à droite de l'ensemble du dégradé. Les valeurs RVB sont aussi des proportions à 3 décimales, de même que les valeurs RVB, TSL, Valeur et Opacité !

Si vous cliquez-glissez le pointeur sur l'aire de visualisation, seules la position et les valeurs RVB sont affichées. Mais ces valeurs sont répercutées en temps réel sur la couleur de Premier-Plan de la Boîte à Outils et sur les quatre premiers dégradés de la liste (en appuyant sur la touche Ctrl, les couleurs sont envoyées dans la couleur d'Arrière-plan de la Boîte à Outils).

Intervalle de sélection/Curseurs de contrôle

Sous le panneau du dégradé, vous avez une série de petits triangles noirs et blancs qui sont des curseurs de contrôle permettant d'ajuster les points blancs, noirs et médians du dégradé. Un segment est l'espace entre deux triangles noirs. À l'intérieur de chaque segment se trouve un triangle blanc, ou curseur médian, utilisé pour déplacer la zone transitionnelle, le point médian du segment de dégradé. Vous sélectionnez un segment en cliquant dessus (il passe du blanc au bleu). Vous pouvez sélectionner un intervalle de plusieurs segments consécutifs avec Maj+clic. Si « Mise à jour instantanée » est cochée, l'affichage est mis à jour immédiatement après tout déplacement du curseur, sinon il ne le sera que losque vous relâcherez le bouton de la souris.

Vous pouvez déplacer les curseurs, segments et sélections. Si vous cliquez-glissez un curseur, vous déplacez la transition correspondante. Si vous cliquez-glissez un segment, vous pouvez le déplacer jusqu'à la transition (le triangle) suivante. Avec un Maj + cliquer-glisser vous déplacez le segment ou la sélection et comprimez ou dilatez les segments adjacents.

La barre de défilement

Située sous les curseurs, elle n'entre en action que lors d'un Zoom avant.

Zone d'information

Au-dessus des boutons, un échantillon fournit la couleur pointée par la souris, et divers renseignements utiles apparaîtront dans cette zone.

Boutons

Cinq boutons sont présents en bas de la fenêtre :

Enregistrer

En cliquant sur ce bouton, le dégradé actif est enregistré dans votre répertoire personnel gradients et sera ainsi chargé quand vous redémarrerez GIMP.

Revenir

En principe, ce bouton annule toutes vos actions sur le dégradé actif mais cette commande n'est pas encore fonctionnelle.

Zoom arrière

Ce bouton rétrécit horizontalement l'aire d'affichage du dégradé.

Zoom avant

Ce bouton étend horizontalement l'aire d'affichage du dégradé. Vous pouvez utiliser alors la barre de défilement.

Zoom ajusté à la fenêtre

En cliquant sur ce bouton, on redimensionne l'affichage horizontalement de façon à l'adapter à la fenêtre.

3.4.3.3. Le menu local de l'Éditeur de dégradé

Figure 15.44. Le menu local de l'éditeur de dégradés

Le menu local de l'éditeur de dégradés

On accède au menu local de l'Éditeur de dégradé par un clic droit sur la fenêtre de visualisation des dégradés ou en choisissant l'option du haut dans le menu d'Onglets. Il vous permet de régler les couleurs de gauche et de droite de chaque segment, de mélanger des couleurs, de choisir un modèle de couleur, et de modifier les segments. Ne concerne que les dégradés personnels, ou la copie d'un dégradé système.

Dans le menu, on trouve les commandes suivantes :

Changer les couleurs d'extrémités

Type de couleur gauche/droite

Cette commande ouvre un sous-menu :

Figure 15.45. Le sous-menu Type de couleur gauche/droite

Le sous-menu Type de couleur gauche/droite

Ce sous-menu vous permet de choisir comme couleur d'extrémité les couleurs de Premier-plan et d'Arrière-Plan de la Boîte à outils. Si vous changez les couleurs d'AP et de PP, les couleurs d'extrémités seront changées aussi. L'alternative est de choisir une couleur d'extrémité Fixée.

Couleur de l'extrémité Gauche/Droite...

Ces options vous permettent de choisir une couleur pour l'extrémité concernée, droite ou gauche, par l'intermédiaire d'un Éditeur de couleur.

[Note] Note

Cette commande est reliée à la précédente et devient inactive (passe en grisé) si vous y avez déjà choisi une valeur autre que >Fixé pour le Type de couleur Gauche [Droit] correspondant.

Charger la couleur Gauche/Droite d'après

Figure 15.46. Le sous-menu « Charger la couleur d'après... »

Le sous-menu Charger la couleur d'après...

Cette option vous fournit différentes façons de déterminer la couleur des extrémités du segment. En supposant que vous vous occupiez de l'extrémité gauche, vous aurez le choix entre :

Extrémité droite du voisin gauche

Ce choix fera que la couleur de l'extrémité du segment voisin à gauche sera affectée à l'extrémité gauche du segment sélectionné.

Extrémité droite

La couleur de l'extrémité droite du segment sélectionné sera affectée à son extrémité gauche.

Couleur de PP/AP

La couleur de Premier-plan ou d'Arrière-plan, telle qu'elle apparaît dans la Boîte à outils, sera affectée à l'extrémité. Notez que le fait de modifier les couleurs de PP et d'AP ultérieurement ne changera rien aux couleurs d'extrémité.

Les plots RVBA

En bas du menu se trouvent 10 emplacements colorés pour vous aider dans le choix d'une couleur. Vous pouvez leur attribuer une couleur différente en utilisant l'option d'enregistrement décrite plus bas. Si vous sélectionnez un des emplacements, sa couleur sera affectée à l'extrémité.

Enregistrer la couleur gauche/droite vers...

Cette option fait que la couleur de l'extrémité en cause est affectée au plot de couleur sélectionné dans le sous-menu.

Cliquer-déposer des couleurs

Vous pouvez aussi glisser-déposer une couleur depuis les couleurs PP-AP de la boîte à outils ou depuis une palette

  • sur une extrémité (un triangle noir), pour définir les couleurs droite ou gauche,

  • sur l'aire d'affichage du dégradé, pour ajouter une nouvelle extrémité avec cette couleur de part et d'autre.

Changer, mélanger les couleurs du segment

Type de mélange pour le segment

Figure 15.47. Le sous menu Type de mélange

Le sous menu Type de mélange

Cette option détermine le développement de la transition entre les deux extrémités de l'intervalle (segment ou sélection) :

Linéaire

Option par défaut. La couleur varie de façon linéaire d'une extrémité de l'intervalle à l'autre.

Incurvé

Le dégradé évolue plus rapidement sur les bords de l'intervalle actif que sur le centre.

Sinusoïdal

C'est l'inverse du type courbe. Le dégradé évolue plus rapidement au centre de l'intervalle actif que sur les bords.

Sphérique (croissant)

Le dégradé évolue plus rapidement sur la gauche de l'intervalle actif qu'à sa droite.

Sphérique (décroissant)

Le dégradé évolue plus rapidement à droite qu'à gauche.

Type de coloriage pour le segment/la sélection

Figure 15.48. Le sous-menu Type de coloriage

Le sous-menu Type de coloriage

Cette option vous donne un moyen supplémentaire de contrôler le type de transition, d'un point terminal à un autre, dans l'espace RVB ou l'espace TSV.

Modifier les segments

Retourner la sélection

Cette option inverse le sens de développement du dégradé dans l'intervalle sélectionné (segment ou sélection).

Dupliquer la sélection

Cette option découpe l'intervalle sélectionné (segment ou sélection) en deux parties, chacune étant une reproduction comprimée du segment d'origine.

Couper les segments en leur milieu

Cette option coupe chaque segment de l'intervalle sélectionné au niveau du triangle blanc.

Couper les segments uniformément

Cette option fait apparaître une fenêtre de dialogue vous permettant de choisir en combien de segments vous voulez découper le segment sélectionné. Le découpage est uniforme : les segments créés sont de taille égale avec un point médian en leur milieu.

Effacer la sélection

Cette option efface tous les segments de l'intervalle sélectionné (segment ou sélection) et les remplace par un seul triangle noir au centre, en élargissant les segments des deux côtés pour combler le vide.

Recentrer les points médians dans la sélection

Cette option déplace les triangles blancs des segments de l'intervalle sélectionné pour les mettre à mi-chemin entre les triangles noirs voisins.

Redistribuer les poignées dans la sélection

Cette option déplace tous les triangles de l'intervalle sélectionné pour les mettre à égale distance les uns des autres.

Mélanger les couleurs

Ces options ne sont disponibles que si plusieurs segments sont sélectionnés.

Mélanger les couleurs des extrémités

Cette option fait la moyenne des couleurs des extrémités internes, de telle sorte que la transition entre les segments soit adoucie.

Mélanger les opacités des extrémités

Cette option fait la même chose que la précédente, mais avec l'opacité au lieu de la couleur.

[Attention] Attention

Il n'y a pas de Annuler disponible pour l'Éditeur de dégradés. Soyez prudent !

3.4.3.4. Exemple d'utilisation de l'Éditeur de dégradé

Toutes ces options peuvent paraître ennuyeuses. Voici un exemple pour éclaircir les idées, un dégradé de plusieurs couleurs :

  1. Ouvrez la fenêtre du Dialogue des Dégradés. Cliquez sur le bouton Nouveau dégradé. La fenêtre de l'Éditeur de dégradé s'ouvre, affichant un dégradé de gris du noir vers le blanc.

    Figure 15.49. Nouveau dégradé

    Nouveau dégradé

  2. Faites un clic droit sur ce nouveau dégradé et cliquez sur l'option Couper le segment uniformément. Choisissez le nombre de segments voulu.

    Figure 15.50. Dégradé avec trois segments

    Dégradé avec trois segments

    Chaque segment est délimité par deux curseurs triangulaires noirs. Cliquez sur un segment pour l'activer. En appuyant sur Maj (shift) vous pouvez, par un clic, sélectionner plusieurs segments contigus.


  3. Dans le menu contextuel obtenu par clic droit sur le dégradé, fixez la Couleur de l'extrémité gauche et la Couleur de l'extrémité droite pour le segment ou le groupe de segments sélectionné.

    Figure 15.51. Premier segment coloré

    Premier segment coloré

    Le rouge a été choisi pour l'extrémité gauche du segment sélectionné et le jaune pour son extrémité droite.


  4. Agissez de même pour les autres segments. Puis utilisez les Types de mélange pour le segment afin de réaliser divers effets.