5.  Chemins

Les chemins sont en réalité des courbes, dites de Bézier, dont l’apprentissage est rapide et la manipulation aisée dans GIMP . Pour en comprendre le mécanisme vous pouvez aller dans le glossaire à (courbe de) Bézier ou sur le Wiki à l’adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Courbe_de_Bézier. C’est un puissant outil de création de formes compliquées. Son utilisation dans GIMP se fait en deux temps : d’abord la Création du chemin puis le Tracé du chemin.

Selon la terminologie utilisée dans GIMP, « Tracé du chemin » signifie ici style à appliquer au chemin (couleur, épaisseur, motif…).

Les chemins sont utilisés dans deux buts :

Figure 7.10. Illustration de création de quatre chemins différents.

Illustration de création de quatre chemins différents.

Quatre exemples de chemins GIMP : un fermé et polygonal ; un ouvert et polygonal ; un fermé et courbe ; un avec un mélange de segments droits et courbes.


5.1. Création d’un chemin

Commencez par dessiner le contour de votre chemin; il pourra être modifié par la suite. Voir l’outil Chemins tool).Sélectionnez l’outil Chemins de l’une des façons suivantes :

  • Dans le menu d’image, cliquez sur : OutilsChemin.

  • ou sur l’icône correspondante dans la Boîte à outils,

  • ou encore utilisez le raccourci clavier B.

Quand l’outil Chemins est sélectionné, le pointeur de la souris se change en flèche avec une courbe. Faites un clic gauche sur l’image pour créer le premier point du chemin. Déplacez la souris jusqu’à un nouveau point et faites un clic gauche pour créer un autre point relié au précédent. Bien que vous puissiez créer autant de points que vous voulez, il suffit de deux points pour apprendre les chemins. Lors de l’ajout de points, le pointeur de la souris possède un « + » près de la courbe, pour indiquer que cliquer ajoutera un point. Quand le pointeur de la souris est près d’un segment de ligne, il s’accompagne d’une croix avec flèches, comme l’outil de déplacement.

Déplacez le pointeur de la souris sur un segment de ligne, faites un clic gauche et tirez le segment. Deux évènements se produisent.

  • Le segment de ligne se courbe quand il est tiré.

  • Chaque segment de ligne a un point de départ et un point d’arrivée clairement identifiés. Une « ligne directive » se projette maintenant à partir des extrémités du segment qui a été déplacé.

Le segment de ligne courbe s’éloigne d’un point d’extrémité dans la même direction que la « ligne directive » s’éloigne de l’extrémité. La longueur de la ligne directive règle la distance de projection du segment de ligne le long de la ligne directive avant de se courber vers l’autre extrémité. Chaque ligne directive possède un petit carré vide appelé « poignée » à une extrémité. Cliquez-glissez une poignée pour changer la direction et la longueur d’une ligne directive.

Figure 7.11. Aspect d’un chemin manipulé avec l’outil Chemin.

Aspect d’un chemin manipulé avec l’outil Chemin.

Aspect d’un chemin manipulé avec l’outil Chemin.


L’image ci-dessus montre un chemin avec deux composants ayant des segments droits et de segments courbes après utilisation de l’outil Chemin. Les carrés noirs sont des points d’ancrage, ou ancres. Le cercle vide indique l’ancre sélectionnée et les deux carrés vides sont les deux poignées associées à cette ancre de part et d’autre de la courbe.