2. Un exemple pas à pas montrant comment récupérer l'information des zones sombres en utilisant « Couleurs/Exposition » en virgule flottante et grande profondeurs de bits.

Figure 2

Utilisation de « Couleurs/Exposition » en grande profondeur de bits pour éclaircir le sol par un diaphragme, sans faire disparaitre des parties du ciel.

Cet exemple pas à pas fournit une image et est divisé en cinq étapes, démarrant par le chargement de l'image. Les étapes 3, 4 et 5 décrivent vraiment la procédure.

  1. Téléchargez tree.png, qui est une image sRVB en entiers 16 bits. GIMP profondeur de bits est en fait un éditeur d'image « sRVB seulement », aussi vaut-il mieux ne pas tenter des modifications dans d'autres espaces de travail RVB.

  2. Ouvrez tree.png dans GIMP et donnez-lui le profil sRVB incorporé à GIMP (les couleurs de l'image ne changeront pas). Puis convertissez l'image en 32 bits virgule flottante et précision linéaire : allez à « Image/précision », sélectionnez « Virgule flottante 32 bits » et, à l'ouverture de la fenêtre Conversion de précision, choisissez « Lumière linéaire », ce qui assure que le mode de fusion Normal produit des résultats radiométriquement corrects.

  3. Faites une copie du calque « tree.png » et nommez le « +1 diaphragme d'exposition ». Utilisez alors « Couleurs/Exposition » pour ajouter un diaphragme de compensation d'exposition positive. La figure 3 ci-dessous montre les paramètres de la boîte de dialogue « Couleurs/Exposition » et la figure 4 montre le résultat :

    Figure 3

    Utilisation de « Couleurs/Exposition » pour ajouter un diaphragme de compensation d'exposition positive.

    Quand vous utilisez « Couleurs/Exposition » pour ajouter un diaphragme de compensation d'exposition positive, assurez-vous que l'image est bien en précision virgule flottante, car la précision en entiers éliminerait les tons clairs.

    Figure 4

    En précision virgule flottante, l'opération « Couleurs/Exposition » de GIMP est sans borne. Cela signifie que vous pouvez l'utiliser pour ajouter une compensation d'exposition positive sans éliminer le contenu des zones lumineuses.

    Notez les valeurs des canaux RVB pour les quatre points-échantillons : l'information des canaux qui aurait été éliminée en utilisant une précision en entiers est encodée en se servant des valeurs plus grandes que 1,0 en virgule flottante.

    L'image de la figure 4 a nettement effacé les zones claires du ciel. Mais le contenu de ces zones claires n'a pas disparu (c.-à-d, réduit à 1,0 dans un ou plusieurs canaux). L'information sur les zones claires est toujours présente, mais les valeurs des canaux RVB tombent en-dehors de l'intervalle 0.0f - 1.0f ( afficher la valeur de canal). La boîte de dialogue des points échantillon de la figure 4 ci-dessus montre quatre points échantillon dont les valeurs de canaux RVB sont supérieures à 1,0. Comme le montre la figure 5 ci-dessous, l'ajout d'un masque permet de récupérer ces tons clairs dans l'intervalle d'affichage.

    Si vous aviez utilisé une précision en entiers au lieu d'une précision en virgule flottante, l'information des zones claires aurait disparu. Les points échantillon auraient des valeurs de canaux maximales de 255, 65535 ou 42949672295, en fonction de la profondeur de bits. Et le masquage ne récupèrerait qu'une étendue de gris uniforme, manquant totalement de détails : essayez par vous-même pour voir.

  4. Ajoutez un masque de calque en niveaux de gris inverse : clic droit sur le calque et sélectionnez « Calque/Masque/Ajouter un masque de calque » et, quand la fenêtre « Ajouter un masque au calque » s'ouvre, choisissez « Copie en niveaux de gris du calque » et cochez la case « Inverser le masque ».

    Comme le montre la Figure 5 ci-dessous, à ce stade les tons clairs sont remis dans l'intervalle d'affichage, ce qui signifie que toutes les valeurs des canaux RVB sont entre 0.0f et 1.0f. Mais l'image parait probablement un peu étrange (brumeuse et plate), et selon l'image, les zones les plus lumineuses peuvent être parsemées de taches noires : ne vous inquiétez pas ! C'est temporaire.

    Figure 5

    Résultat de l'addition d'un masque de calque en niveaux de gris inverse pour remettre les tons clairs dans l'intervalle d'affichage.

    L'addition d'un masque de calque en niveaux de gris inverse remet les détails des zones lumineuses dans l'intervalle d'affichage, mais, à ce stade la plupart des images paraissent plates et brumeuses, certaines ayant même des taches noires dans les zones claires. L'étape suivante, « Auto/Étendre le contraste » sur le masque, va régler le problème.

  5. Cliquez sur le masque de calque afin de le sélectionner en vue d'une modification, puis sélectionnez « Couleurs/Auto/Étendre le contraste » :

    L'option « Conserver les couleurs » doit être cochée (quoique cela importe peu sur des images en niveaux de gris telles que les masques de calque).

    La Figure 6 ci-dessous montre le résultat final :

    « Auto/Étendre le contraste » effectué sur le masque de calque supprime l'aspect brumeux, laissant une image bien éclairée avec des zones lumineuses intactes.

    « Auto/Étendre le contraste » sur le masque est nécessaire parce que, comme le calque d'image qui a des valeurs de canaux RVB hors-gamut, le masque en niveau de gris lui aussi possède des valeurs de niveaux de gris hors-gamut. « Auto/Étendre le contraste » remet toutes les valeurs de niveaux de gris du masque dans l'intervalle d'affichage, permettant au masque de compenser proportionnellement les valeurs de canaux RVB du calque qui autrement resteraient hors-gamut, en masquant plus dans les tons clairs du calque et moins ou pas du tout dans les tons sombres et les tons moyens de l'image.

    Notez que l'un des points-échantillon a toujours une valeur du canal Bleu légèrement hors-gamut. Le plus facile pour régler cela est que « Couleurs/Exposition » fasse un ajustement de 0,45 sur le masque, et non pas sur le calque actif de l'image. Vous pouvez réaliser cet ajustement sur l'ensemble du calque (ça marche bien, sans effort). Ou autrement vous pouvez l'effectuer sur les tons sombres du masque (qui correspondent aux zones claires du calque, auquel cas vous devez charger le masque comme sélection, inverser la sélection, et réalisez l'ajustement du gamma. Ou, si les valeurs de canal hors-gamut restantes ne sont que très légèrement hors-gamut, créez un calque « Nouveau depuis le visible » puis « Auto/Étendre le contraste » le résultat pour remettre les valeurs de canaux restantes dans le gamut.

    C'est toute la procédure pour utiliser « Couleurs/Exposition » afin d'ajouter un diaphragme de compensation d'exposition positive sans effacer les détails des zones claires. Vus pouvez maintenant peaufiner le masque, ou créer un calque « Nouveau depuis le visible » et continuer à modifier l'image déjà bien éclaircie. Selon l'image et aussi vos intentions artistiques concernant l'image, le masque peut ne pas nécessiter de peaufinage. Mais très souvent vous voudrez modifier la distribution tonale résultante en effectuant une correction du gamma avec « Couleurs/Exposition », ou peut-être une opération Courbes sur le masque, ou encore en peignant directement sur le masque. Et parfois, vous voudrez flouter le masque pour restaurer le micro contraste 6.