5.9. Filtres d'affichage

La fenêtre ouverte par cette commande vous permet de simuler certaines modifications de l'affichage de votre image. Ce peut être utile pour simuler une déficience de la vision des couleurs, l'utilisation d'un profil différent (Calibration des couleurs), ou pour gérer les couleurs selon un profil d'image, de moniteur ou d'impression.

5.9.1. Accès à la commande

On accède à cette commande par le menu d'image en suivant AffichageFiltres d'affichage.

5.9.2. Description de la fenêtre de dialogue

Figure 16.51. La fenêtre « Configurer les filtres d'affichage couleur »

La fenêtre Configurer les filtres d'affichage couleur

Cette fenêtre comporte deux petites fenêtres. Dans la fenêtre de gauche sont affichés les Filtres disponibles. Vous pouvez les faire passer dans la fenêtre de droite en les sélectionnant et en cliquant sur la flèche dirigée vers la droite. La fenêtre de droite, dite des Filtres actifs, comporte donc les filtres que vous aurez choisis et qui seront appliqués à l'image à condition que la case adjacente soit cochée. Vous pouvez aussi refaire passer les filtres dans la fenêtre de gauche grâce à la flèche dirigée vers la gauche. Quand vous cliquez sur le nom d'un filtre dans la fenêtre de droite, il est sélectionné et ses options s'affichent sous les deux fenêtres, sous la rubrique Configurer le filtre sélectionné.

5.9.3. Vision des couleurs déficiente

Les images que vous créez seront, nous l'espérons, vues par de nombreuses personnes sur des systèmes différents. Il se peut donc que l'image qui paraît si belle chez vous soit vue de façon différente par les personnes ayant un défaut de vision. Certaines informations pourraient même devenir invisibles.

Figure 16.52. La fenêtre de dialogue Vision des couleurs déficiente

La fenêtre de dialogue Vision des couleurs déficiente

5.9.3.1. Options
Type de déficience des couleurs

Dans cette liste déroulante, vous pouvez choisir entre :

Protanopie[3] (insensibilité au rouge)

La protanopie est une déficience de la vision de la couleur rouge. C'est le bien-connu daltonisme.

La protanopie est en fait plus complexe : le rouge, mais aussi le vert ne sont pas vus. Le protanope reste sensible au jaune et au bleu. En outre, il existe une perte de luminance et un décalage des courbes de teintes vers les ondes courtes du spectre.

Deutéranopie (insensibilité au vert)

Absence de vision du vert. En fait, la deutéranopie ressemble à la protanopie, avec une perte de la vision du vert et du rouge, conservation de la vision du jaune et du bleu, mais sans la perte de luminance ni le décalage de la courbe des teintes.

Tritanopie (insensibilité au bleu)

Absence de vision du bleu. En fait, il y a perte de la vision du bleu et du jaune, conservation de la vision du rouge et du vert, perte de luminance et décalage des courbes d'intensité vers les grandes longueurs d'onde.

5.9.3.2. Exemples

Figure 16.53. Exemple de protanopie

Exemple de protanopie

Image d'origine

Exemple de protanopie

Comme vous pouvez le constater, un daltonien ne verra pas votre texte écrit en rouge (255;0;0) sur fond noir (0;0;0). Il vous faudra changer la couleur du texte. Sans être aussi caricatural, le daltonisme est fréquent dans la population.


Figure 16.54. Exemples des trois défauts de vision sur une image

Exemples des trois défauts de vision sur une image

Vision normale

Exemples des trois défauts de vision sur une image

Protanopie

Exemples des trois défauts de vision sur une image

Deutéranopie : le jaune est décalé vers le rouge.

Exemples des trois défauts de vision sur une image

Tritanopie ; le vert est légèrement représenté dans le bleu


5.9.4. Gamma

Figure 16.55. La fenêtre de dialogue Gamma

La fenêtre de dialogue Gamma


La correspondance entre l'intensité électrique et l'intensité lumineuse des couleurs n'est pas exacte et dépend de l'appareil de saisie (appareil photo, caméra, scanner...) ou de reproduction (moniteur). Le « gamma » est un coefficient destiné à corriger cette correspondance. Votre image doit rester visible dans ses zones d'ombres ou de pleine lumière même si elle est affichée sur un moniteur peu ou trop lumineux. Le filtre d'affichage « gamma » vous permet de vous faire une idée de l'aspect de votre image dans ces conditions.

[Astuce] Astuce

Si vous désirez modifier le gamma dans l'image elle-même, voyez Section 8.10, « Niveaux ».

5.9.5. Contraste

Figure 16.56. La fenêtre de dialogue Contraste

La fenêtre de dialogue Contraste


Nous voici à nouveau dans le domaine médical. La sensibilité au contraste est la capacité du système visuel à distinguer les faibles contrastes. Certaines personnes, souffrant de cataracte (l'opacité du cristallin éparpille la lumière sur la rétine) ou de maladie de la rétine (due au diabète par exemple, qui détruit cônes et bâtonnets de la rétine), ont un déficit de cette sensibilité au contraste : il leur est difficile de distinguer des taches sur un habit par exemple.

Si le sujet vous intéresse, explorez le Web français sur le thème « sensibilité au contraste ».

5.9.5.1. Options
Cycles de contraste

Le filtre d'affichage « Contraste » vous fait voir l'image comme si vous aviez une cataracte. Vous pouvez être amené à augmenter le contraste de votre image pour que votre grand-mère puisse en profiter pleinement. Dans la plupart des cas, seules les très faibles valeurs du paramètre Cycles de contraste sont intéressantes. Les valeurs élevées entraînent un effet collatéral sans intérêt ici : l'augmentation de la luminosité, quand elle dépasse la valeur 255, fait apparaître la couleur complémentaire.

5.9.6. Afficher un avertissement

Figure 16.57. La fenêtre de dialogue « Afficher un avertissement »

La fenêtre de dialogue Afficher un avertissement

Ce filtre permet de signaler les zones sous et sur-exposées d'une photo avec une couleur choisie par l'utilisateur. Jusqu'à présent, il est surtout destiné aux images dont les couleurs sont en précision de virgule flottante. Vous en tirerez principalement bénéfice si vous travailler sur des images en 16-32 bits par canal telles que EXR et TIFF.

5.9.6.1. Options
Signaler les tons sombres

Active le signalement des pixels sous-exposés (inférieurs à 0 en mode flottant 32 bits).

Couleur pour les tons sombres

Couleur choisie par l'utilisateur qui sera utilisée pour remplir les pixels sous-exposés.

Signaler les tons clairs

Active le signalement des pixels sur-exposés (supérieurs à 1 en mode flottant 32 bits).

Couleur pour les tons clairs

Couleur choisie par l'utilisateur qui sera utilisée pour remplir les pixels sur-exposés.

Signaler les erreurs

Active le signalement des pixels NaN (not-a-number), visibles seulement s'il y a eu division par zéro ou quelque chose comme ça.

Couleur pour l'erreur

Couleur choisie par l'utilisateur qui sera utilisée pour remplir les pixels NaN.

Inclure le composant alpha

Quand cette option est activée, le composant alpha dans le signalement est inclu.

Inclure les pixels transparents

Quand cette option est activée, les pixels transparents sont inclus dans le signalement.



[3] Grec : proto: première (couleur dans le Système de couleur RVB) : an: négation ; op : œil, vision.