Chapitre 6. Enregistrer les images avec GIMP

Table des matières

1. Fichiers
1.1. Enregistrer / Exporter des images
1.2. Formats de fichiers
2. Préparer vos images pour Internet
2.1. Images avec un rapport Taille/Qualité optimal
2.2. Réduire encore plus la taille du fichier
2.3. Enregistrer des images avec transparence

1. Fichiers

GIMP sait lire et écrire une palette importante de formats de fichiers graphiques. Hormis pour le format XCF natif du GIMP, la gestion des fichiers est assurée par des greffons. Il est ainsi facile d'introduire un nouveau type de fichier dans GIMP quand le besoin s'en fait sentir.

1.1. Enregistrer / Exporter des images

[Note] Note

Dans les versions précédentes de GIMP, lorsque vous chargiez une image dans un format quelconque (par exemple JPG ou PNG), l'image conservait son format et était enregistrée dans ce même format par la commande « Enregistrer ». Avec GIMP-2.8, les images sont chargées, importées au format XCF en tant que nouveau projet. Par exemple, l'image indexée « sunflower.png » sera chargée comme « *[sunflower] (imported)-1.0 (indexed color, 1 layer) ». L'astérisque en tête indique que ce fichier a été modifié. Cette image sera enregistrée dans le format .xcf par la commande Enregistrer. Pour sauvegarder cette image dans un format autre que XCF, vous devez l'exporter.

Quand vous aurez fini votre travail sur une image vous voudrez sauvegarder le résultat (en fait, c'est une bonne habitude de sauvegarder durant les étapes intermédiaires : GIMP est un programme plutôt robuste, mais nous avons entendu des rumeurs, sans doute apocryphes, qu'il lui serait arrivé, dans de rares et mystérieuses occasions, de planter). La plupart des formats de fichier que GIMP sait ouvrir peuvent être utilisés pour l'enregistrement. L'un d'eux est spécial : XCF est le format natif de GIMP, et il est très utile puisqu'il sauvegarde tout d'une image (enfin, presque tout, les informations d'annulation ne sont pas enregistrées). Ainsi, le format XCF est parfait pour enregistrer les résultats intermédiaires, et pour enregistrer des images destinées à être réouvertes par le GIMP. Le format XCF n'étant pas exploité par la plupart des autres programmes qui affichent des images, vous voudrez probablement enregistrer vos images dans un format plus répandu, comme JPEG, PNG, TIFF, etc.

1.2. Formats de fichiers

Plusieurs commandes sont possibles pour enregistrer les images. Une liste et une information sur leur utilisation se trouvent dans le chapitre Menu Fichier.

GIMP permet d'exporter les images crées dans un grand nombre de formats variés. Il est important de comprendre que le seul format capable d'enregistrer toutes les informations sur une image y compris les calques, la transparence, etc..., est le format natif XCF de GIMP. Chacun des autres formats conserve certaines propriétés et perdent les autres. C'est à vous de comprendre les possibilités du format choisi.

L'exportation ne modifie pas l'image présente sur votre écran et n'entraîne aucune perte d'information. Voyez Exporter des fichiers.

[Note] Note

Lorsque vous fermez une image (par exemple en quittant GIMP), vous êtes prévenu si l'image a été modifiée sans être enregistrée (un astérisque figure en tête du nom d'image).

Figure 6.1. Avertissement de fermeture

Avertissement de fermeture

Une image n'est plus considérée comme modifiée dès qu'elle est enregistrée, même si le format choisi ne permet pas de conserver toutes les informations.

1.2.1. Exporter une image en GIF

Figure 6.2. La boîte de dialogue Exporter en GIF

La boîte de dialogue Exporter en GIF

[Avertissement] Avertissement

Notez bien que le format de fichier GIF est incapable d'enregistrer certaines données de base, telle que la définition d'impression. Si vous avez besoin de ces données, utilisez plutôt le format PNG.

Options GIF
Entrelacement

L'entrelacement permet à une image de page Web de s'afficher progressivement lors du chargement, ce qui peut être utile avec un connexion lente, parce que vous pouvez interrompre le chargement d'images sans intérêt.

Commentaire GIF

Les commentaires GIF n'acceptent que des caractères ASCII en 7-bit. Si vous utilisez un autre type de caractère, GIMP enregistrera l'image sans commentaire et vous en informera.

Options d'animation GIF
Boucle infinie

Quand cette option est cochée, l'animation reprendra sans cesse au début jusqu'à ce que vous l'interrompiez.

Délai entre les images, lorsque non spécifié

Pour fixer le délai d'affichage des images de l'animation, si cela n'a pas été déjà fait antérieurement. Dans ce cas, il est vous est possible de modifier chaque délai dans le dialogue des calques de l'image.

Arrangement des images, lorsque non spécifié

Si cela n'a pas été déjà fait (cela reste possible dans la fenêtre de dialogue des calques), vous pouvez fixer la façon dont les images se superposeront. Vous avez le choix entre trois options :

  • Peu importe : Option à utiliser si tous vos calques sont opaques. Les calques écraseront ce qui est dessous.

  • Calques cumulatifs (combine) : lors de l'affichage d'une nouvelle image du film, les précédentes ne seront pas effacées.

  • Une image par calque (remplace) : lors de l'affichage d'une nouvelle image du film, les précédentes seront effacées

Utiliser le délai saisi précédemment pour toutes les images.

N'a pas besoin d'explications.

Utiliser l'arrangement saisi précédemment pour toutes les images

N'a pas besoin d'explications.

1.2.2. Exporter en JPEG

Les fichiers JPEG peuvent avoir l'extension .jpg, .JPG ou .jpeg. C'est un format très répandu, car il comprime très efficacement les images avec une perte de détails réduite au minimum. Aucun autre format n'atteint un tel niveau de compression. Toutefois, il n'accepte pas la transparence ni les calques multiples.

Figure 6.3. La boîte de dialogue Enregistrer en JPEG

La boîte de dialogue Enregistrer en JPEG

L'algorithme de compression JPEG est très complexe et comporte un nombre déconcertant d'options, au delà du champ de cette documentation. A moins que vous ne soyez un spécialiste du JPEG, le paramètre Qualité est probablement le seul dont vous aurez à vous soucier.

Qualité

Quand vous sauvegardez au format JPEG, une fenêtre de dialogue s'ouvre, qui vous permet de régler le niveau de Qualité (de 1 à 100). Néanmoins, un niveau supérieur à 95 est rarement nécessaire. Un niveau de 85 donne habituellement d'excellents résultats, mais il est souvent possible de baisser ce niveau sans dégrader l'image de manière sensible. Vous pouvez tester l'effet des différents réglages en cochant la case Montrer l'aperçu dans la fenêtre d'image : l'image n'est pas pour autant modifiée et revient à son état d'origine si vous quittez le dialogue JPEG.

[Note] Note

Notez que le Niveau de qualité JPEG a une signification différente selon les applications. Enregistrer dans GIMP avec un niveau de qualité de 80 ne donne pas le même résultat qu'enregistrer avec le même niveau de qualité dans une autre application.

Afficher l'aperçu dans la fenêtre d'image

Si cette option est cochée, l'image affichée apparaîtra selon les réglages. C'est un bon moyen pour voir à partir de quel taux de compression des artéfacts deviennent visibles. Cela ne modifie pas l'image elle-même, qui reviendra à son état initial dès que la fenêtre de dialogue sera fermée.

Les options Avancées

Vous aurez rarement à modifier les options Avancées de la fenêtre de dialogue de l'enregistrement JPEG:

Optimiser

Cette option permet de réduire la taille du fichier en diminuant le nombre de couleurs de façon raisonnable.

Progressif

Quand cette option est cochée, l'image s'affiche progressivement sur une page Web, ce qui permet aux possesseurs de connexion lente de bloquer le chargement de l'image si elle ne les intéresse pas. Cette option donne des fichiers JPG un peu plus gros.

Enregistrer les données EXIF

Les appareils de photo numériques fournissent souvent des données associées à l'image concernant les conditions de prise de vue. Pour pouvoir prendre en compte ces données EXIF, GIMP doit posséder la librairie « libexif » qui n'est pas fournie automatiquement. Si GIMP a été bâti avec le support de libexif, les données EXIF sont conservées si vous ouvrez une image JPEG, travaillez dessus et l'enregistrez en JPEG. Les données EXIF ne sont pas modifiées si vous agissez ainsi Si GIMP n'a pas été bâti avec libexif, cela ne gêne pas l'ouverture de l'image, mais les données EXIF ne seront pas sauvegardées lors de l'enregistrement.

Enregistrer la miniature

Cette option vous permet d'enregistrer une miniature avec l'image. De nombreuses applications utilisent ces miniatures pour donner un aperçu des images.

[Note] Note

Cette option n'est présente que si GIMP a été installé avec EXIF.

Enregistrer les données XMP

XMP est un format d'enregistrement de métadonnées, supérieur à EXIF. Si vous activez cette option, les métadonnées seront enregistrées dans une structure XMP à l'intérieur du fichier.

Utilise les renseignements de qualité de l'image originale

Si une « table de quantisation » (renseignements de qualité particuliers) est attachée à l'image quand elle est chargée, alors cette option vous permet d'utiliser ces renseignements à la place des valeurs standards.

Si vous n'avez effectué que peu changements à votre image, alors ré-utiliser les mêmes renseignements de qualité donnera presque les mêmes qualité et taille de fichier que pour l'image originale. Cela diminuera les pertes causées par l'algorithme de quantisation par rapport à ce qu'elles auraient été avec des valeurs différentes.

Si les renseignements de qualité trouvés dans le fichier original ne sont pas meilleurs que ceux par défaut, l'option «  Utilise les renseignements de qualité de l'image originale  » sera disponible mais pas validée. Ce qui vous assure d'avoir en fin de compte le minimum de qualité spécifiée par les valeurs par défaut. Si vous ne devez pas faire de modifications majeures à l'image et que vous voulez l'enregistrer avec la même qualité que l'original, ceci peut être obtenu en validant cette option.

Adoucissement

Du fait de la compression, certains artéfacts peuvent apparaître dans l'image. Ce curseur permet de les atténuer en les rendant plus ou moins flous. Mais votre image devient aussi plus ou moins floue. À vous de choisir.

Marqueurs de redémarrage

Vous pouvez inscrire, dans le fichier d'image, un certain nombre de marqueurs permettant de le segmenter. Si une interruption survient lors du chargement de l'image dans une page Web, le chargement pourra reprendre au marqueur suivant.

Sous-échantillonnage

L'œil humain n'est pas sensible de la même façon sur l'ensemble du spectre de couleur. La compression peut utiliser ce fait pour considérer comme identiques des pixels un peu différents. Vous disposez de trois méthodes:

  • 1x1, 1x1, 1x1 (meilleure qualité) : aussi connue sous le nom (4:4:4), elle préserve bien les contours et les oppositions de couleurs, au prix d'une compression moins forte.

  • 2x1,1x1,1x1 (4:2:2) : c'est le sous-échantillonnage qui donne le meilleur compromis entre la taille du fichier et la qualité de l'image.Néanmoins, dans certaines circonstances, l'absence de sous-échantillonnage (4:4:4) donne une augmentation notable de la qualité de l'image; par exemple quand l'image contient de fins détails tels que qu'un texte sur un fond uni ou des aplats de couleurs.

  • 1x2,1x1,1x1 : est semblable à (2x1,1x1,1x1), mais l'échantillonnage se fait plutôt dans le sens horizontal, comme si l'image avait été tournée.

  • 2x2, 1x1, 1x1 (fichier "moins lourd")  : également connue sous le nom (4:1:1), elle donne une compression plus forte et convient aux images avec des contours peu marqués, mais a tendance à dénaturer les couleurs.

Méthode DCT

La transformation DCT (Discrete Cosine transform) est la première étape de l'algorithme de codage JPEG pour passer du domaine spatial à celui de la fréquence. Les choix possibles sont « virgule flottante », « entier » (par défaut) et « entier rapide ».

  • virgule flottante Les calculs en virgule flottante sont légèrement plus précis qu'avec des nombres entiers, mais ils sont plus lents sauf si votre machine permet des calculs rapides en virgule flottante. Notez que les calculs en virgule flottante peuvent varier d'une machine à l'autre, alors que ceux avec les entiers sont les mêmes de partout.

  • entier (par défaut): Cette méthode est plus rapide qu'en « virgule flottante », mais moins précise.

  • entier rapide : La méthode utilisant les « entiers rapides » est moins précise que les deux autres

Commentaire

Dans cette boîte de texte, vous pouvez entrer un commentaire qui sera sauvegardé avec l'image.

1.2.3. Exporter en PNG

Figure 6.4. La fenêtre d'exportation en PNG

La fenêtre d'exportation en PNG

Entrelacement

L'entrelacement permet à une image de page Web de s'afficher progressivement lors du chargement, ce qui peut être utile avec un connexion lente, parce que vous pouvez interrompre le chargement d'images sans intérêt.

Enregistrer la couleur d'arrière-plan

Si votre image possède plusieurs niveaux de transparence, les navigateurs ne sachant gérer que deux niveaux, utiliseront, à la place, la couleur d'arrière-plan de la Boîte à outils que vous aurez enregistrée en cochant cette option. Jusqu'à la version 6, Internet Explorer ne savait pas gérer la semi-transparence.

Enregistrer le gamma

La correction du gamma est la capacité à corriger les différences d'interprétation des couleurs des ordinateurs. Elle enregistre, dans le PNG, l'information gamma qui reflète le facteur Gamma actuel de votre affichage. Les afficheurs sur d'autres ordinateurs peuvent alors compenser afin que l'image ne soit pas trop sombre ou trop claire.

Enregistrer le décalage de calque

Le PNG possède une valeur de décalage appelée « oFFs chunk », qui fournit des données de position. Malheureusement, la prise en compte du décalage PNG par GIMP est défectueuse, ou du moins n'est pas compatible avec d'autres applications. N'activez pas les décalages, aplatissez les calques avant d'enregistrer et vous n'aurez aucun problème.

Enregistrer la résolution

Enregistre la résolution de l'image, en ppi (pixel per inch = points par pouce)

Enregistrer la date de création

Date à laquelle le fichier a été enregistré.

Enregistrer un commentaire

Vous pourrez lire ce commentaire dans la Propriétés de l'image.

Enregistrer les valeurs de couleur pour les pixels transparents

Quand cette option est cochée, les valeurs de couleurs sont enregistrées même si les pixels sont complètement transparents.

Niveau de compression

La compression PNG étant sans perte, la seule raison d'utiliser un taux de compression inférieur à 9 serait une durée de compression trop longue avec un ordinateur lent. Rien à craindre non plus de la décompression, celle-ci étant aussi rapide quel que soit le niveau de compression.

Enregistrer les valeurs par défaut

Cliquez pour enregistrer les paramètres courants. Ultérieurement, vous pourrez les récupérer grâce au bouton Charger les valeurs par défaut.

[Note] Note

Puisque le format PNG accepte les images indexées, vous avez intérêt à réduire de façon acceptable le nombre de couleurs de vos images avant l'enregistrement si vous désirez avoir un fichier aussi léger que possible pour le Web. Voyez Images indexées.

Les ordinateurs travaillent sur des blocs de 8 bits appelés « octet ». Un octet (8 bits) permet de stocker 256 couleurs. Il ne sert donc à rien de réduire le nombre de couleurs en-dessous de 256: un octet entier sera de toute façon utilisé et la taille du fichier PNG ne sera pas plus réduite. En outre, ce « PNG8 » ne réserve, comme le format GIF, qu'un seul bit pour coder la transparence. Il ne permet que deux niveaux de transparence: transparent ou opaque.

Si vous voulez que la transparence PNG soit correctement affichée par Internet Explorer, vous pouvez utiliser le filtre DirectX AlphaImageLoader dans le code de votre page Web. Voir la Base de connaissances Microsoft [MSKB-294714]. Notez que ceci n'est plus nécessaire depuis la version 7 d'Internet Explorer.

1.2.4. Exporter en TIFF

Figure 6.5. La boîte de dialogue Enregistrer au format TIFF

La boîte de dialogue Enregistrer au format TIFF

Compression

Cette option permet d'enregistrer une miniature avec l'image.

  • Aucune : Méthode rapide, mais conduisant à un gros fichier.

  • LZW : Méthode de compression basée sur l'algorithme « Lempel-Ziv-Welch », une technique de compression sans perte. C'est une des méthodes les plus anciennes fondée sur la répétition de caractères. Méthode assez bonne et assez rapide. Plus d'informations sur [WKPD-LZW].

  • Bits par paquets: Apple a introduit cette méthode rapide lors de la création de MacPaint pour le Macintosh. Une chaîne de données de type « paquets de bits » consiste en un octet d'en-tête suivi par les données. (Source: [WKPD-PACKBITS])

  • Déflation: est un algorithme de compression de données sans pertes qui couple l'algorithme LZ77 et le codage de Huffman. Utilisé dans Zip, Gzip et PNG (Source Wikipedia);

  • JPEG : cette méthode réduit fortement la taille du fichier, mais c'est une compression avec pertes.

  • CCITT Group 3 fax; CCITT Group 4 fax : Compression d'images bi-tonales, en noir et blanc, pour le FAX.

    [Note] Note

    Ces options ne peuvent être choisies que si l'image est en mode indexé et réduite à deux couleurs. Utilisez ImageModeIndexé pour convertir l'image en mode indexé. Assurez-vous de cocher « Utiliser la palette noir et blanc (1-bit) ».

Enregistrer les valeurs de couleur pour les pixels transparents

Avec cette option, les valeurs des couleurs sont enregistrées même si les pixels sont complètement transparents.

Commentaire

Dans cette boîte de texte, vous pouvez entrer un commentaire qui sera associé à l'image.

1.2.5. Exporter une image en MNG

Figure 6.6. La boîte de dialogue MNG

La boîte de dialogue MNG

MNG est un acronyme pour for « Multiple-Image Network Graphics ».

Le principal problème est que Konqueror est le seul navigateur Web qui reconnaît le format d'animation MNG. Reportez-vous à http://fr.wikipedia.org/wiki/Multiple-image_Network_Graphics.