2.7. Outils nouveaux et améliorés

2.7.1. Transformation unifiée

Le nouvel outil Transformation unifiée (Maj+L) simplifie l’application de plusieurs transformations telles que la mise à l’échelle, la rotation ou la correction de perspective, en une passe. La conception est basée sur une spécification fonctionnelle écrite par notre ancien expert d’interface Peter Sikking.

Contributeurs : Mikael Magnusson, Michael Natterer…

2.7.2. Gauchir

Le nouvel outil Gauchir (W) permet d’appliquer des transformations locales comme des pixels croissants ou décalés avec une brosse douce, y compris la prise en charge de l’annulation. De tels outils sont communément utilisés en photographie de mode pour les retouches.

Ainsi, ce nouvel outil rend obsolète l’ancien filtre iWarp qui était innovant au moment de sa création (et datait d’avant le filtre Liquéfier de Photoshop), mais qui était finalement assez lourd à utiliser. L’outil Gauchir possède aussi un mode Gomme pour annuler les changements de manière sélective, ce qui n’était pas possible dans le filtre iWarp.

Contributeurs : Michael Muré, Michael Natterer, Jonathan Tait…

2.7.3. Transformation par poignées

Le nouvel outil Transformation par poignées (Maj+L) fournit une approche intéressante pour l’application de mise à l’échelle, rotation et correction de perspective en utilisant des poignées situées sur le canevas. Les personnes habituées à l’édition sur des surfaces tactiles pourraient trouver cet outil étonnamment facile à prendre en main.

Contributeurs : Johannes Matschke, Michael Natterer, Ell…

2.7.4. L’outil de fusion devient l’outil Dégradé et obtient l’édition sur canevas

Nous avons renommé l’outil Fusion en Dégradé et remplacé son raccourci par défaut par G. Mais ce n’est rien comparé à ce que l’outil peut faire maintenant.

Ce nouvel outil rend quasiment obsolète l’ancienne boîte de dialogue Éditeur de dégradés. Il est maintenant possible de créer et supprimer des arrêts de couleur, les sélectionner et les déplacer, attribuer des couleurs aux arrêts de couleur, modifier la fusion et la coloration des segments entre les arrêts, et créer de nouveaux arrêts de couleur à partir de points intermédiaires directement sur le canevas.

Tous les dégradés disponibles par défaut sont également « modifiables » maintenant. Cela signifie que lorsque vous essayez de modifier un dégradé existant à partir d’un dossier système, GIMP crée une copie de celui-ci, l’appelle un Dégradé personnalisé et le conserve dans toutes les sessions. À moins, bien sûr, que vous éditiez un autre dégradé « système », auquel cas il deviendra le nouveau dégradé personnalisé.

Il est prévu d’utiliser cette implémentation générique plus tard pour les brosses et autres types de ressources.

Contributeurs : Michael Henning, Michael Natterer, Ell, Øyvind Kolås…

2.7.5. Amélioration des outils de sélection

L’outil Sélection de premier plan permet enfin de faire des sélections de sous-pixels dans des cas complexes tels que les cheveux perdus sur un fond texturé. Deux nouvelles méthodes de masquage sont maintenant disponibles pour cela.

Les outils Sélection par couleur et Sélection contiguë possède maintenant toutes deux une option Dessiner le masque pour afficher la future zone de sélection avec un remplissage magenta, et le second outil possède également une option Voisins diagonaux pour sélectionner les pixels voisins en diagonale.

Pour l’outil Sélection libre, la fermeture d’une sélection polygonale/libre ne confirme plus automatiquement la sélection. Au lieu de cela, vous pouvez toujours modifier les positions des nœuds (le cas échéant), puis appuyer sur Entrée, double-cliquer dans la sélection ou passer à un autre outil pour confirmer la sélection.

L’outil Ciseaux intelligents permet enfin de supprimer le dernier segment ajouté avec la touche Retour arrière, et GIMP vérifie maintenant si le premier et le dernier segment sont distincts avant de fermer la courbe.

Contributeurs : Michael Natterer, Jan Rüegg, Daniel Sabo, Ell…

2.7.6. Outils de couleurs

Tous les outils de couleurs ont été retravaillés pour devenir des filtres basés sur GEGL, afin qu’ils puissent être correctement utilisés plus tard lorsque sera introduit une édition non destructive. Par conséquent, le sous-menu Couleur du menu Outils a été supprimé, et ces filtres sont maintenant pour la plupart indisponibles dans la boîte à outils.

Contributeurs : Michael Natterer…

2.7.7. L’outil de texte prend en charge CJK et encore plus de systèmes d’écriture

L’outil Texte prend désormais entièrement en charge les méthodes de saisie avancées pour CJK et autres langues non occidentales. Le texte de pré-édition est maintenant affiché comme prévu, en fonction de votre plate-forme et du moteur de méthode de saisie (IME). Plusieurs bogues et plantages liés à la méthode d’entrée ont également été corrigés.

Contributeurs : Jehan Pagès…

2.7.8. Outils expérimentaux

Deux nouveaux outils étaient incomplets pour être inclus dans GIMP 2.10 par défaut, mais peuvent toujours être activés. Veuillez noter qu’ils sont très expérimentaux et susceptibles d’être cassés pour vous (pouvant même planter GIMP). Nous ne les mentionnons que parce que nous avons besoin de contributeurs pour leur permettre de devenir publiables.

L’outil Déformation N-Point introduit un genre de déformation lisse et aussi peu rigide que possible comme l’on pourrait s’y attendre avec des objets physiques.

L’outil Clonage sans raccord a pour but de simplifier la construction de compositions en couches. Lorsqu’on colle une image dans une autre, il y a typiquement toutes sortes de disparités : température de couleur, luminosité, etc. Ce nouvel outil expérimental essaie d’adapter diverses propriétés d’une image collée en accord avec son environnement d’accueil.

Pour activer ces outils, vous devez d’abord activer la page Aire de jeu de la boîte de dialogue des Préférences. Faites-le en lançant GIMP avec l’option --show-playground (sous Windows, il peut être nécessaire d’ajuster en conséquence le chemin vers GIMP dans les propriétés du raccourci). Puis, allez dans ÉditionPréférencesAire de jeu et activez les options correspondantes, afin que les outils apparaissent dans la boîte à outils.

Il est à souligner à nouveau que vous ne devriez le faire que si vous êtes très curieux, ou (ce qui est à espérer) avez l’intention de nous aider à les résoudre.

Contributeurs : Marek Dvoroznak, Barak Itkin, Jehan Pagès, Michael Natterer…